Après 5 années passées dans la plus haute sphère du rallye, l’aventure se termine déjà pour Hayden Paddon. Pilote Hyundai depuis 2014, le néo-zélandais a en effet annoncé, ce matin, par le biais de ses réseaux sociaux qu’il ne prendra pas part à la saison 2019 du championnat du monde.

« Il n’y aura pas de WRC pour nous en 2019 car il n’y a pas d’opportunité, » annonce le pilote néo-zélandais. « Nous voudrions remercier et nous excuser auprès de tous nos fans et tous ceux qui ont contribué à rendre cette incroyable aventure possible. Les derniers mois ont été très difficiles mentalement. Bien sûr, il y a eu beaucoup de conversations dans lesquelles on nous a promis et dit beaucoup de choses qui ne se sont pas concrétisées. »

l'aventure se termine déjà pour Paddon

© Timo Anis Photography

A la suite des annonces faites hier en début d’après et dans l’impossibilité d’aligner une quatrième voiture sur plusieurs manches de la saison, Hyundai a tout de même tenté de trouver un arrangement avec Hayden Paddon en lui proposant de participer à un seul rallye en 2019. Une offre qu’il ne pouvait logiquement pas accepter.

« Hier, nous avons été informés de la décision de Sébastien Loeb. Après cela, ils m’ont proposé de faire un seul rallye, ce qui, je pense, était dans l’intérêt de tous, mais cela ne faisait pas partie de nos options pour l’avenir. Nous avons fait tout ce qui nous avait été demandé cette année, nous avons essayé de nous conformer au jeu par équipe et nous avons réalisé la deuxième meilleure moyenne de points de l’équipe pour chaque rallye commencé. »

l'aventure se termine déjà pour Paddon

© Timo Anis Photography

A l’image de Craig Breen, Mads Ostberg, Elfyn Evans ou encore Pontus Tidemand qui attend toujours de faire ses premiers pas dans la catégorie reine, Hayden Paddon se retrouve donc à pied pour la prochaine saison du WRC. Désormais, la seule possibilité qui s’offre à eux se trouve du côté de chez M-Sport qui dispose encore d’un volant de libre pour 2019. A noter que, tout comme Citroën, la structure de Malcolm Wilson ne devrait aligner que deux Fiesta WRC l’année prochaine, ce qui complique quelque peu la chose.

« Nous essayons de faire les choses honnêtement et loyalement, je pense que nous pouvons être fiers de nous pour cela et pour avoir gardé la tête haute. Naturellement, je suis déçu d’être dans cette position, mais en même temps, je comprends aussi que cela peut être la réalité du sport professionnel et c’est comme ça en ce moment. Beaucoup de gens nous ont demandé pourquoi nous n’avions pas vu d’autres opportunités. La réalité est qu’il n’y a tout simplement pas beaucoup d’options dans la WRC pour le moment. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.