Dayinsure Wales Rally GB 2017 – Résumé

Chaussé de pneumatiques DMACK, très adapté au terrain du Wales Rally GB, Elfyn Evans aura été l’homme à battre du weekend. Prenant les commandes de la course dès la deuxième spéciale, le gallois aura imposé son rythme sur la quasi-totalité de l’épreuve. Dominant ses adversaires, le pilote M-Sport n’aura jamais été inquiété et pouvait même se permettre d’assurer sur les spéciales dominicales pour aller chercher une première victoire en mondial, qui plus est à domicile.

A 37,3 secondes du pilote Ford, on retrouve Thierry Neuville. Ecopant d’une pénalité de 10 secondes à l’entame du rallye, le pilote Hyundai occupait la douzième place après la première spéciale. Décidant, alors d’attaquer pour refaire son retard, il remontait au classement général. Après une belle bagarre face à Sébastien Ogier et Ott Tanak, le belge termine deuxième.

Légèrement en retrait par rapport à ses adversaires, Sébastien Ogier aura, une nouvelle fois, fait preuve de régularité. Profitant du brouillard dans l’avant-dernière spéciale du samedi pour revenir sur ses concurrents, le français termine troisième après avoir été menacé par Jari-Matti Latvala et Andréas Mikkelsen. Grâce à ce podium, il remporte son cinquième titre de champion du monde.

Derrière le français le top 5 est complété par Andréas Mikkelsen et Jari-Matti Latvala. En bagarre pour la quatrième, le finlandais ne sera pas parvenu à résister au retour du norvégien lors des spéciales dominicales. Malgré une belle résistance, le pilote Toyota échoue à seulement 5 dixièmes du norvégien.

Wales Rally GB 2017

© Timo Anis Photography

Perdant une vingtaine de seconde sur Sébastien Ogier dans le brouillard, Ott Tanak chutait de la troisième à la sixième place du classement général. Tentant tant bien que mal de refaire son retard, le pilote estonien ne sera pas parvenu à revenir sur ses rivaux. Il doit donc se contenter de la sixième place.

En septième position, on retrouve Kris Meeke. Perdant une vingtaine de secondes dans une chicane le premier jour, le pilote irlandais ne se sera jamais montré menaçant. Il devance Hayden Paddon qui faisait son retour dans le team Hyundai après avoir été écarté en Espagne.

Neuvième Esapekka Lappi devance Dani Sordo. Le pilote Hyundai complète le top 10 avec près de 4 minutes de retard sur le vainqueur.

Wales Rally GB 2017

© Timo Anis Photography

Serderidis seul rescapé

Du côté du WRC Trophy, Jourdan Serderidis est le seul rescapé. Débarrasser de Yazeed Al-Rajhi en début de rallye, le patron du J-Motorsport n’aura eu aucun mal à s’imposer. Grâce à cette nouvelle victoire, il est, désormais, presque assuré de remporter le titre en Australie.

Wales Rally GB 2017

Tidemand d’un bout à l’autre

De retour en WRC-2 après avoir fait l’impasse sur la manche espagnole, Pontus Tidemand aura une nouvelle fois prouvé qu’il était le patron en WRC-2. Prenant le meilleur départ, le pilote Skoda aura dominé l’épreuve de bout en bout et décroche ainsi sa cinquième victoire de la saison.

Derrière le suèdois, la lutte pour la deuxième place aura duré jusque dans la dernière spéciale. Si Eric Camilli se montrait le plus rapide en début de course, le français se faisait ensuite devancer par Tom Cave. Chaussé de pneus DMACK, ce dernier sera parvenu à conserver l’avantage jusque dans l’avant-dernière spéciale. Dans l’ultime chrono, Eric Camilli reprenait l’avantage et termine donc deuxième pour 9,6 secondes.

Aux portes du podium, David Bogie sera parvenait à conserver l’avantage sur Emil Brynilsen jusqu’à ce que ce dernier doive renoncer. Au final, le britannique devance le jeune Juuso Nordgren

Wales Rally GB 2017

© Timo Anis Photography

Domination absolue pour Astier

En WRC-3, la course aura largement été dominée par Raphaël Astier. C’est donc sans aucune difficulté que le pilote français s’impose après avoir repoussé Enrico Brazzoli à plus de 6 minutes.

Wales Rally GB 2017

Classement

Wales Rally GB 2017

Classement complet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.