Ce retrouvant sans volant pour 2019 après avoir été lâché par Citroën au terme de la saison 2018, Mads Ostberg avait, dans un premier temps, annoncé sa participation au prochain Rally Sweden avec une Ford Escort MKII. Finalement, le norvégien restera chez les Rouges puisque c’est avec une Citroën C3 R5 engagée par Citroën Racing et dans le cadre du WRC-2 Pro qu’il participera à la deuxième manche du championnat du monde.

C’est donc dans l’antichambre du WRC que le pilote de 31 ans a trouvé refuge, catégorie dans laquelle il viendra défendre les couleurs de Citroën derrière le volant d’une C3 R5 en provenance des ateliers de l’équipe belge DG Sport. S’il a annoncé disposer d’une campagne complète dans le championnat réservé aux constructeurs, seule la manche suédoise figure, pour l’instant, à son programme.

« Je dois admettre que j’ai été déçu quand il est apparu que le WRC au plus haut niveau n’était pas une option pour moi en 2019, » explique Mads Ostberg dans un communiqué. « Pour moi, le rallye est plus qu’un travail, c’est une passion, c’est dans mon sang et cela n’a jamais été une option que d’abandonner mes rêves. »

Ostberg a trouvé refuge en WRC-2 Pro

© Fabia Leite

Il ajoute : « J’ai partagé beaucoup de bonnes expériences avec Citroën Racing au cours de mes trois années en tant que pilote d’usine dans l’équipe. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles j’ai décidé d’opter pour cette option. Ok, ce sera un défi. Je n’ai aucune expérience avec la voiture et mon premier rallye arrive bientôt. Au début, l’objectif principal sera de développer la voiture et, espérons-le, de remporter la première victoire de la C3 R5 en WRC-2. Avec l’expertise de Citroën Racing et mon expérience combinée, c’est possible. »

Avant son retour en championnat du monde et en guise de préparation, le norvégien participera au Rallye Hadeland. Epreuve qui se disputera le 27 janvier en Norvège.

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.