Décrochant la seconde place à l’arrivée du Rally RACC Catalunya ainsi que dans la Power Stage, Sébastien Ogier inscrit 10 points de plus que son rival au championnat Thierry Neuville. Le français en profite donc pour s’emparer des commandes du classement juste devant le pilote Hyundai qui occupait la première place depuis le Portugal. Au terme de ce douzième rendez-vous de la saison, les deux hommes sont au coude à coude puisque seul 3 unités les séparent avant la manche finale qui se jouera en Australie.

Une nouvelle fois malchanceux alors qu’il menait largement les débats, Ott Tanak pointe toujours en troisième position et conserve malgré tout un petite chance d’être titré. L’estonien devra cependant cravacher puisque sur les 30 points qui restent à attribuer, le pilote Toyota devra en marquer au moins 23.

Le top 5 est complété par Esapekka Lappi et Jari-Matti Latvala seulement séparés de 8 unités.

Championnat du monde

Classement complet

Constructeurs

Championnat du monde

© Timo Anis Photography

Dans le championnat réservé aux constructeurs, les écarts se resserrent avant le dernier rendez-vous de la saison. Malgré les différents soucis de ses trois pilotes, Toyota conserve la tête du classement avec 12 points d’avance sur Hyundai qui reprend donc 8 unités à la marque nipponne. Si les deux marques asiatiques devraient se disputer le titre en Australie, le team M-Sport reste, lui aussi, dans la course, malgré ses 25 points de retard.

Derrière ce duo, la messe est dite pour Citroën qui n’est plus que spectateur de la lutte pour le sacre.

Championnat du monde

Classement

WRC-2

Championnat du monde

© Skoda Motorsport

En WRC-2, Skoda Motorsport a mis un terme à la lutte qui opposait Jan Kopecky à Pontus Tidemand, avant même le départ du Rally RACC Catalunya, en annonçant qu’aucun de ses pilotes ne fera le déplacement en Australie. Suite à cette annonce, c’est donc le tchèque qui est sacré, pour la première fois, en WRC-2 et qui offre ainsi, à la marque son troisième succès consécutif dans la catégorie après les titres d’Esapekka Lappi en 2016 et de Pontus Tidemand en 2017.

Titré l’an dernier, Pontus Tidemand échoue, cette année, en deuxième position. Relégué à 32 points de son coéquipier, le suédois devance de 21 unités Kalle Rovanperä qui vient compléter un podium dominé par les Skoda officielles grâce à sa deuxième victoire consécutive. Gus Greensmith et Lukasz Pieniazek clôturent, quant à eux, le top 5.

Championnat du monde

Classement complet

WRC-3

Rally RACC Catalunya 2018 - Championnat du monde

© Guilhem Ettori Pictures

Vainqueur en Espagne, Enrico Brazzoli profite de ce résultat pour s’emparer des commandes du WRC-3 avec seulement 1 point d’avance sur Taisko Lario. Un petit point qui permet au pilote italien d’être sacré dans la catégorie avant même l’ultime rendez-vous puisqu’il sera le seul, avec Louise Cook, à prendre le départ du Rallye d’Australie.

Tous trois absents lors de la manche espagnole, Emil Bergkvist, Dennis Radström et Jean-Baptiste Franceschi complètent, dans cet ordre, le top 5 de la catégorie.

Championnat du monde

Classement complet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.