3 min read">

Azores Rally 2019 – Résumé

Alors qu’il avait idéalement débuté l’épreuve, Alexey Lukyanuk manquait de réussite en fin de course. Leader avec plus de 40 secondes d’avance, le russe lâchait près d’une minute et demie suite à une crevaison avant de, finalement, renoncer dans la dernière spéciale. Suite à cela, c’est Lukasz Habaj qui, après avoir fait la différence face à Ricardo Moura, décroche sa première victoire en ERC. Il devance ce dernier de 8,4 secondes après avoir assuré dans l’ultime chrono.

Azores Rally 2019
© FIA ERC

Revenant dans la course pour le podium en fin d’épreuve, Chris Ingram aura, finalement, profité de l’abandon d’Alexey Lukyanuk pour terminer troisième. Le britannique devance Bruno Magalhaes qui ne se sera véritablement exprimé qu’en fin de rallye.

Tirant profit d’une météo pluvieuse, ce dimanche, pour grappiller quelques places, Ricardo Téodosio clôture le top 5. Neuvième l’an dernier, le portugais se classe, cette année, au cinquième rang à 17,1 secondes de son compatriote.

Azores Rally 2019
© FIA ERC

De retour en championnat d’Europe, Marijan Grieble a, avant tout, découvert sa nouvelle monture sur cette épreuve. Au volant de sa Volkswagen Polo GTI R5, l’ allemand termine sixième à une trentaine de secondes du top 5. Il devance Alexandros Tsouloftas et Bernardo Sousa qui aurait certainement pu prétendre à une meilleure position s’il n’avait écopé de pénalités.

Tous deux aux commandes d’une Skoda Fabia R5, Vojtech Stajf et Paulo Nobre complètent le reste du top 10.

Azores Rally 2019
© FIA ERC

Ingram vainqueur en ERC Junior

Face à un Pierre-Louis Louvet intouchable, Chris Ingram aura profité des soucis mécaniques de son adversaire pour prendre la tête de la catégorie. Comptant alors plus de 2 minutes d’avance, le britannique n’avait plus qu’à gérer sa course pour l’emporter.

Prenant rapidement l’avantage sur les portugais Pedro Almeida et Miguel Correia, Alexeandros Tsouloftas aura su éviter les pièges. Le pilote chypriote termine ainsi à la seconde place de la catégorie largement devant Miguel Correia.

Contraint à l’abandon vendredi soir, Mattias Adielsson doit se contenter de la quatrième place en ERC Junior.

Azores Rally 2019
© FIA ERC

Alonso vainqueur en ERC-2

Seulement séparés de 3 dixièmes au terme du premier jour, Sergei Remennik et Juan Carlos Alonso auront, tous deux, connus une course compliquée. Après de multiples rebondissements, c’est, finalement, le dernier cité qui s’en sort le mieux. Victime de problèmes mécaniques et d’une crevaison le samedi, l’argentin profitait de l’abandon de son rival dans la dernière spéciale du jour pour prendre l’avantage. Il décroche ainsi la victoire en ERC-2, sa deuxième consécutive aux Açores.

Azores Rally 2019
© FIA ERC

Des problèmes de suspensions pour Antumes et une victoire facile pour Llarena

En ERC-3 et ERC-3 Junior, Efren Llarena s’impose sans l’ombre d’un doute. En lutte face à Pedro Antumes en début de course, le pilote espagnol aura, ensuite, profité des soucis de suspensions du portugais pour s’envoler en tête. Esseulé, il remporte la première victoire de sa carrière en ERC.

Derrière l’espagnol, Sindre Furuseth aura été auteur d’une course régulière. Le norvégien termine à une belle seconde place et devance Elias Lundberg qui place son Opel Adam R2 officielle sur la dernière marche du podium.

Forcé de renoncer à la victoire après ses problèmes de suspensions, Pedro Antumes doit se contenter de la quatrième place. Le pilote portugais devance le tchèque Erik Cais qui complète le top 5 de la catégorie.

Azores Rally 2019
© FIA ERC

Classement

Azores Rally 2019

Classement complet

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.