2 min read">

Rally Sweden 2019 – Infos

Pour la deuxième manche de la saison, direction le nord de l’Europe, et plus précisément la Suède, seule manche 100% neige du calendrier. Habituellement disputée sous des températures très bases, l’épreuve hivernale propose un tracé, délimité par des mures de neige, rapide et bosselé que les pilotes doivent parcourir à toute vitesse.

Créé en 1950, le Rally Sweden était à l’origine une épreuve terre, appelée Rally to the Midnight Sun et disputée en juin. En 1965, les organisateurs décident de changer la date de leur évènement qui deviendra, alors, la manche hivernale telle qu’on la connait aujourd’hui. Seul rendez-vous du calendrier du WRC actuel encore disputé dans son intégralité sur la neige, le Rallye de Suède fut intégré au championnat à la création de celui-ci, avant de rejoindre, en parallèle du WRC, le calendrier du championnat d’Europe en, 1980. Malgré son intégration à ce championnat, la manche suédoise reste la chasse garder des pilotes scandinaves puisqu’il faudra attendre 2004 pour que le premier pilote non-scandinave, à savoir : Sébastien Loeb, inscrive son nom au palmarès de l’épreuve. Depuis, le nonuple champion du monde fut suivi par Sébastien Ogier qui s’est imposé en 2013, 2015 et 2016, et par Thierry Neuville qui a remporté l’édition 2018.

Certainement l’un des endroits les plus populaires du rallye, le Colin Crest, situé dans la spéciale de Vargasen, offrira une nouvelle fois son lot de spectacle. Il s’agit d’un jump lors duquel les pilotes tentent de réaliser la plus long saut. Celui qui y parvient reçoit une récompense en hommage à Colin McRae. Le record est pour l’instant détenu par Eyvind Brynildsen qui a fait bondir sa Ford Fiesta R5 sur une longueur de 45 mètres, soit 1 mètre de plus que Thierry Neuville détenteur du précédent record.

L’an dernier, Thierry Neuville s’était, une nouvelle fois, montré très performant sur la neige. Bien décidé à ne pas commettre la même erreur qu’en 2017, le pilote Hyundai n’aura jamais cédé sous la pression. Leader dès la troisième spéciale du rallye, il remporte la victoire avec 19,8 secondes d’avance sur Craig Breen, auteur d’une excellente course.

Cette année, 19 spéciales seront au programme de cette 67e édition du Rally Sweden. Et ce pour un total de 316,80 kilomètres à parcourir contre le chrono du 14 au 17 février 2019.

Palmarès

  • 2018 : Thierry NEUVILLE / Nicolas GILSOUL (Hyundai i20 Coupé WRC)
  • 2017 : Jari-Matti LATVALA / Miikka ANTTILA (Toyota Yaris WRC’17)
  • 2016 : Sébastien OGIER / Julien INGRASSIA (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2015 : Sébastien OGIER / Julien INGRASSIA (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2014 : Jari-Matti LATVALA / Miikka ANTTILA (Volkswagen Polo R WRC)

Infos

Timing

Rally van Haspengouw 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact