Ce mercredi 05 décembre, les membres de la Fédération International de l’Automobile étaient réunis, à Saint-Petersbourg en Russie, pour, entre autres, discuter une dernier fois des différents règlements en vue de la saison 2019 du championnat du monde. Lors de cet ultime conseil, la FIA a notamment validé le calendrier définitif et apporté plus amples détails sur le nouveau championnat WRC-2 Pro.

Après avoir été annoncé en octobre dernier, on en sait donc un peu plus sur ce nouveau championnat qui, pour rappel, sera exclusivement réservé aux équipes officielles. Ainsi, chaque constructeur pourra aligner jusqu’à deux voitures de la catégorie R5 et devra participer à un minimum de sept rallyes (dont un hors Europe) avec le statut de priorité P2P. Avant chacune de ces épreuves, tous les pilotes de ce championnat seront autorisé à effectuer une journée d’essais.

plus de détails sur le WRC-2 Pro

© Timo Anis Photography

De plus, en ce qui concerne l’ordre de départ, la FIA reprend la même réglementation que pour les WRC (P1). Le leader du championnat WRC-2 Pro s’élancera donc en premier derrière les P1 (WRC) pour le premier jour de course. Ensuite, pour les jours suivants, les concurrents s’élanceront dans l’ordre inverse du classement du rallye en cours.

Pour ce qui est de l’attribution des différents titres, pour le championnat pilote et copilote, celui-ci sera décidé sur base des huit meilleurs résultats obtenus au cours de la saison, alors que pour le championnat réservé aux marques, seul l’auto la mieux placée au classement général de chaque épreuve sera éligible pour l’attribution des points.

Du côté des autres points évoqués par la FIA, dans le championnat WRC-2 traditionnel, les concurrents seront libres de participer au nombre d’épreuves qu’ils le souhaitent avec toujours les six meilleurs résultats retenus pour l’attribution du titre en fin de saison. Dans le but de réduire les coûts, la FIA a également décidé que tous les constructeurs (WRC et WRC-2 Pro) devront utiliser les mêmes châssis, moteurs et pièces de rechange sur les paires Argentine-Chili, et Portugal-Sardaigne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.