3 min read">
Rally RACC Catalunya 2016 – Résumé

En bagarre pour la première place avec Thierry Neuville, Jari-Matti Latvala et Dani Sordo, Sébastien Ogier n’aura rien lâché pour finalement s’imposer et remporter une quatrième couronne consécutive de champion du monde.

Prenant la tête après cinq spéciales, Dani Sordo aura tout tenté pour maintenir le français derrière lui mais en vain. Ne pouvant suivre le rythme qu’imposait Sébastien Ogier au terme de la deuxième journée, le héros local se relâchait pour assurer sa deuxième place.

Pouvant encore se battre pour la victoire avant d’être victime d’un tête-à-queue le vendredi sur la terre et de souffrir de sous-virage le samedi sur l’asphalte, Thierry Neuville alors cinquième parvenait à revenir sur Andréas Mikkelsen avec qui il est en bagarre pour le titre de vice-champion du monde. Profitant de la sortie du norvégien dans l’ES12, le belge termine sur la dernière marche du podium et est virtuellement vice-champion du monde.

Toujours en manque d’expérience sur l’asphalte, Hayden Paddon progresse vite. Se disputant la troisième place avec son coéquipier chez Hyundai, le néo-zélandais termine à une belle quatrième place et clôture le tir grouper des coréennes.

Profitant des abandons de Jari-Matti Latvala et Kris Meeke, Mads Ostberg clôture le top 5 avec plus de 3 minutes de retard.

Sixième, Ott Tanak devance Kevin Abbring ainsi que les Skoda Fabia R5 de Jan Kopecky et Pontus Tidemand, excellent huitième et neuvième. Craig Breen complète le top 10.

14608778_1114715221939834_8177227811718622600_oEn WRC-2, la course fut largement dominée par les Skoda Fabia R5 de Jan Kopecky et Pontus Tidemand. En bagarre pour la première place, c’est le pilote tchèque qui s’impose pour seulement 15 secondes face au suédois.

Largué à plus de 14 minutes Frigyes Turán termine sur la dernière marche du podium devant Jim Van Den Heuvel et sa Mitsubishi Lancer Evo X qui termine à plus de 25 minutes des Skoda officielles.

Le top 5 de la catégorie est complété par Teemu Suninen victime de problèmes mécanique le premier jour alors qu’il était leader.

14714937_321452058214563_6078183451114125726_oDu côté du WRC-3, la course fut survolée par Fabio Andolfi et sa Peugeot 208 R2. Ne tardant pas à prendre les commandes (ES3), le pilote italien n’aura laissé que des miettes à ses adversaires. Il s’impose avec plus de 8 minutes d’avance sur Micheäl Burri son plus proche poursuivant.

Damiano De Tommaso termine sur la dernière marche du podium en devançant Michel Fabre et Enrico Brazzoli qui clôturent le top 5 à plus de 20 minutes.

14115477_10210727442366907_8520931271019712189_oEnfin en Drive Dmack Fiesta Trophy, la dernière manche du championnat fut remportée par Jon Armstrong qui s’impose pour la seconde fois cette saison.

Deuxième Gus Greensmith devance Max Vatanen.

Le top 5 est complété par Jakub Brzezinski et Osian Pryce qui succède à Marius Aasen en remportant le trophée.

Top 20:

espagne-classement-2016

Classement complet: ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.