2 min read">

Candidat pour une intégration au calendrier du championnat du monde pour 2023, le Canada avait débuté les démarches en février de l’an dernier. Depuis, le programme d’intégration a bien avancé et le comité d’organisation de l’épreuve a d’ailleurs communiqué plus ample information cette semaine.

“Lors de réunions avec la FIA et les promoteurs du WRC, nous avons mieux compris ce qu’ils aimeraient voir sur notre sur épreuve et sur quoi nous devons nous concentrer pour construire notre rallye,” expliquent les organisateurs de l’épreuve canadienne. “Ils ont clairement exprimé leur volonté de montrer au monde ce qu’est le Canada et de ne pas se concentrer à copier des épreuves existantes. Ce message est non seulement positif pour nous, mais également pour nos potentiels partenaires.”

Canada devrait intégrer le WRC dès 2022
© Tavernier Clément

Habituellement disputé début février, le Rallye Perce-Neige devrait servir de base pour accueillir le championnat du monde. De plus, en parallèle de l’épreuve mondiale, les organisateurs envisagent d’organiser un rallye national afin de grossir le plateau avec des voitures non homologuées pour le WRC.

“Nous envisageons que le Rallye du Canada soit une épreuve disputée mi-février entre le Québec et l’Ontarios… Il reste encore beaucoup de questions à résoudre, de plans à élaborer et d’argent à trouver, mais nous estimons que ce plan peut nous fournir les meilleures bases du succès.”

Si l’objectif initial des organisateurs était d’intégrer la discipline à l’horizon 2023, la FIA souhaite avancer cette date. La manche canadienne pourrait ainsi faire ses débuts en WRC dès 2022. 

Canada devrait intégrer le WRC dès 2022
© Imadge Photo

“Cela ne laisse pas beaucoup de temps et il y a beaucoup de travail à faire d’ici là. Les routes, les sites, les super-spéciales et les partenariats communautaires, mais nous sommes confiants. Le plus grand défi sera de développer les partenariats qui soutiendront le budget nécessaire pour un événement de cette ampleur. Ce ne sera pas une tâche facile, mais nous pensons que cela est gérable, car la visibilité fournie par le WRC attirera de nombreux partenaires potentiels.”

Avec l’arrivée de cette nouvelle épreuve, la WRC serait assurée de retrouver un rallye hivernal avec des conditions optimales de neige et de glace. Condition qui font défaut au Rally Sweden depuis quelques années. Reste maintenant à savoir si la manche européenne gardera, toute de même, sa place au calendrier ou si elle disparaître.

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact