Ecopant d’une pénalité de 5 minutes avant le départ du rallye de Sardaigne pour avoir brisé les scellés du différentiel arrière de sa Ford, Martin Prokop était parvenu à terminer l’épreuve à la onzième place.

De retour de Sardaigne, le pilote tchèque et son équipe n’ont pas tardé à examiner la voiture et ils ont remarqué que les scellés en question n’avaient pas été brisés. La FIA a donc envoyé deux membres de la fédération automobile afin de vérifier les preuves apportées par Martin Prokop.

Comme il l’avait signalé, les scellés n’avaient effectivement pas été brisés et la FIA a donc décidé de lui retirer ses 5 minutes de pénalité. Martin Prokop termine donc à la neuvième place du rallye de Sardaigne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.