Avec encore trois pilotes en lice dans la course au titre, le Rallye d’Australie aura été coeur de toutes les attentions. Au terme d’une ultime manche où il aura, finalement, été le seul des trois prétendants à marquer des points, Sébastien Ogier s’adjuge un sixième sacre consécutif en championnat du monde et termine ainsi parfaitement son aventure avec M-sport. A l’issue de cette saison 2018, le français devance Thierry Neuville, une nouvelle fois gratifié du titre honorifique de vice-champion du monde, et Ott Tanak.

Remportant, enfin, sa première victoire de la saison, Jari-Matti Latvala s’offre la quatrième place du championnat. Le finlandais devance ainsi de seulement 2 points Esapekka Lappi qui complète le top 5.

Championnat du monde

Classement complet

Constructeurs

Championnat du monde

© Timo Anis Photography

Dans le championnat réservé aux constructeurs, Toyota Gazoo Racing WRT aura profité de ce dernier rendez-vous de l’année pour conforter sa première place et décrocher la couronne près de 20 ans après son dernier titre dans le championnat. La marque nippone succède ainsi à M-Sport, sacré en 2017, et devance de 27 unités Hyundai Motorsport qui échoue à nouveau dans sa quête du titre chez les constructeurs.

Privilégiant le titre pilote, M-Sport conclut la saison sur la plus petite marche du podium, à 17 points de Hyundai. La structure de Malcolm Wilson devance Citroën Racing, simple spectateur de la lutte pour la première place du classement depuis quelques manches.

Championnat du monde

Classement

WRC-2

Championnat du monde

© Skoda Motorsport

En WRC-2, rien ne change suite à l’absence de la plupart des concurrents. Titré avant même le départ du Rally RACC Catalynua sur la décision du team, Jan Kopecky s’impose dans ce championnat devant son coéquipier et adversaire Pontus Tidemand. Le pilote tchèque offre ainsi à la marque son troisième succès consécutif dans la catégorie après les titres d’Esapekka Lappi en 2016 et de Tidemand en 2017.

Recruté par Skoda en début de saison, Kalle Rovanperä complète le podium après ses victoires acquises en Grande-Bretagne et en Espagne. Le jeune finlandais devance Gus Greensmith et Lukasz Pieniazek qui clôturent le top 5.

Championnat du monde

Classement complet

WRC-3

Rally RACC Catalunya 2018 - Championnat du monde

© Guilhem Ettori Pictures

Prenant l’avantage sur Taisko Lario au terme de la manche précédente, Enrico Brazzoli aura loupé l’occasion de briller une dernière cette saison. Malgré son abandon en Australie, le pilote italien décroche le titre en WRC-3 avec seulement 1 point d’avance sur le premier cité.

Derrière ce duo, Emil Bergkvist et Dennis Radström sont respectivement relégués à la troisième et à la quatrième place du championnat. Jean-Baptiste Franceschi complète, quant à lui, le top 5 avec seulement 1 unité de retard sur son prédécesseur.

Championnat du monde

Classement complet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.