Rallye-Sprint de Haillot 2019 – Résumé

Ce jeudi 30 mai, jour de l’ascension, se disputait le traditionnel Rallye-Sprint de Haillot. Engagé au volant de sa Skoda Fabia R5, Adrian Fernémont aura largement dominé les débats. Intouchable du début à la fin, le pilote San Mazuin s’impose après avoir décroché tous les meilleurs temps.

Au seconde rang, Johan Van Den Dries aura résisté jusqu’au bout à Jourdan Serderidis. Au volant de son atypique Skoda Fabia S2000, il termine avec 6 secondes d’avance sur le patron de J-Motorsport qui, après une petite sortie de route, aura tout tenté pour s’emparer de la deuxième place, en vain.

Le top 5 de la division 4 est complété par Loic Pirot et Thibaud Mazuin. Ce dernier prenant le meilleur sur Patrick Grignet au terme de l’ultime chrono.

Rallye-Sprint de Haillot 2019
© Lorick Jacquemin Photographie

Castermanne pour 5 dixièmes

Premier leader de l’épreuve en division 1-2-3, Philippe Castermanne aura dû batailler jusqu’au bout pour l’emporter. Face à celui que l’on surnomme “Jé”, le pilote Suzuki n’aura jamais su creuser l’écart, se faisant même devancer avant la dernière spéciale. Une spéciale à l’issue de laquelle il sera toutefois parvenu à reprendre l’avantage. C’est ainsi que Patrick Castermanne s’impose avec seulement 5 dixièmes d’avance sur le pilote Citroën.

Derrière les deux hommes, Arnaud Neven ne pointait jamais très loin. Ne parvenant cependant pas à faire la différence, il doit se contenter de la plus petite marche du podium à 4,9 secondes de “Jé”.

Prenant rapidement l’avantage sur Serge Minet, Geoffrey Vecoven aura, ensuite, su résister aux attaques de son adversaire. Le pilote Volkswagen termine ainsi quatrième avec 3,8 secondes d’avance sur le pilote Renault.

Rallye-Sprint de Haillot 2019
© Lorick Jacquemin Photographie

Victoire pour Tollet et Gillot en Historic

Dans les catégories réservées aux bolides d’antan, Jean-Claude Simon sera très vite apparu comme la référence en PH. Cependant, le pilote Ford devait rendre les armes à la mi-course suite à des soucis mécaniques. Un abandon qui profita à Emile Tollet qui, alors esseulé en tête, n’aura eu qu’à gérer sa fin de rallye pour s’imposer. Il devance ainsi de plus d’une minute Sébastien Commençais qui profitait, quant à lui, de l’abandon de Karl Deridder en fin de parcours.

Sur une troisième Ford Escort MKII, Laurent Renard vient compléter le podium devant Dimitri Van Hove et Christophe Grenson.

En SR, Benoit Gillot aura imposé son rythme pour finalement l’emporter avec 20,1 secondes d’avance sur Mathieu Louis.

De leur côté, Jean-François Gilles et Pascal Maerten ferme le classement de la catégorie en terminant respectivement à la troisième et quatrième place.

Rallye-Sprint de Haillot 2019
© Lorick Jacquemin Photographie

Classement

Rallye-Sprint de Haillot 2019

Classement complet

Photos : Lorick Jacquemin Photographie

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact