Rallye de Hannut 2018 – Résumé

Outre le Spa Rally qui avait lieu ce week-end, les regards étaient aussi tournés vers le Rallye de Hannut qui fêtait, ce dimanche, sa 50e édition. Présent au volant d’une Citroën DS3 WRC, David Croes aura été l’homme à battre de ce rallye. S’emparant de la tête de la course dès la première spéciale, le pilote Citroën aura dominé les 2 premières boucles avant, d’ensuite, assurer en fin d’épreuve. Deuxième en 2017, il termine, cette année, sur la plus haute marche du podium en devançant Jos Pennartz d’un peu plus de 3 minutes.

Restant au contact du pilote Mitsubishi tout au long du rallye, Jean-Luc Berleur ne sera, toutefois, jamais parvenu à prendre l’avantage. Au volant de la Citroën DS3 R5 du Team D-Max, il complète le podium à 30 secondes de la seconde place.

Alors que la quatrième place semblait promise à Graham Coffey et sa Ford Fiesta RS WRC, c’est finalement Jean-Frédéric Colignon qui termine à cette position. Le pilote Mitsubishi profitant de l’abandon du britannique pour terminer aux portes du podium. Bert Truyens se classe, quant à lui, en cinquième position.

Rallye de Hannut 2018

© Vero Immel Photography

Dumont triomphe en D1-2-3

Si la première boucle était favorable à Geoffrey Vecoven, le pilote Volkswagen ne sera pas parvenu à résister bien longtemps à Jean-Michel Dumont. Frappant un grand coup dans la seconde boucle en signant 3 meilleurs temps, le pilote Renaud pointait en tête de la division 1-2-3 avec 33 secondes d’avance avant d’entamer les 4 derniers chronos. Signant un autre temps scratch avant d’assurer dans les 3 dernières spéciale, Jean-Michel Dumont s’impose. Il devance de 30 secondes Corentin Tordeur qui aura pris l’avantage sur Geoffrey Vecoven pour 8 secondes.

Thierry Lefin et Philippe Coenart terminent respectivement à la quatrième et à la cinquième place de la division, alors que Laurent Cravillon échoue aux portes du top 5.

Rallye de Hannut 2018

© Vero Immel Photography

Vande surclasse avec sa Porsche 944

Du côté des catégories réservées aux véhicules historiques, Jean-Pierre Van De Wauwer qui pilotait pour l’occasion une Porsche 944 aura largement dominé les débats. Terminant à la neuvième place au général, Vande s’impose en SR après avoir repoussé Michaël America, son plus proche adversaire, à près de 9 minutes. Jens Neskens et Guy Wauthier terminent, quant à eux, en troisième et quatrième position.

En PH, c’est Frédéric Souris qui s’impose en devançant de 31 secondes l’autre Ford Escort de Jean-Philippe Schrynen.

En bagarre pour la troisième place face à Michaël Renson, Etienne-Philippe Courtin sera parvenu à résister aux attaques du premier cité. Il termine donc sur la troisième marche du podium en devançant son rival de seulement 3 secondes.

Le top 5 de la catégorie est complété par Bernard Lamy.

Rallye de Hannut 2018

© Vero Immel Photography

Classement

Rallye de Hannut 2018

Classement complet

 

Photos: Véro Immel Photography

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.