TBR RallySprint 2018 – Résumé

Ce week-end, en Flandre, se disputait la 3e édition du TBR RallySprint. Privé d’un premier run suite à une sortie de route qui entraina la neutralisation de la spéciale, Steve Bécaert se sera montré le plus rapide dès le deuxième passage. Imposant son rythme sur l’ensemble de l’épreuve, le pilote Mitsibishi aura livré une course parfaite pour décrocher la première victoire, la première de sa carrière, après avoir terminé sur la seconde marche du podium lors des 2 premières éditions.

Toujours en apprentissage de la Peugeot 208 T16, Lorenzo Bossu confirme son résultat obtenu à Achêne le week-end dernier. S’installant en deuxième position dès le début de l’épreuve, le pilote Peugeot aura été auteur d’une course très régulière. Il termine donc sur l’avant-dernière marche du podium et devance la Subaru Impreza S4 WRC du britannique Niall Moroney, venu prendre ses marques en vue du championnat FIRC 2019.

Pour la quatrième place, la bagarre aura été rude entre les BMW de Xavier Alliet, Chris Algoedt et Jelle Segers, ainsi qu’avec la Mitsubishi de Steve Brown. Au final, c’est le premier cité qui se sera montré le plus rapide sur l’ensemble du rallye. Cependant, il ne devance Chris Algoedt qui clôture le top 5, que de 2 dixièmes. Steve Brown et Jelle Segers terminent, quant à eux, à 4,3 et 5,1 secondes du top 5.

TBR RallySprint 2018

© Gelofoto

T’joens le plus rapide, mais victoire pour Noyelle

Si, comme à son habitude, il aura dominé l’épreuve au volant de sa Renault Mégane RS, Stefaan T’joens n’aura toutefois pas été en mesure de se battre pour la victoire. En effet, le pilote Renault aura très vite écarté du podium suite à une pénalité de 3,10 minutes. Suite à cette pénalité, c’est Damon Noyelle qui aura dicté le rythme en tête de la division 12. Creusant peu à peu l’écart sur ses concurrents, le pilote Subaru s’impose devant Bjorn Ramboer, repoussé à 42 secondes de la première place.

Au coude-à-coude tout au long du rallye, Maarten Bruggeman et Stijn Blanchard auront eu du mal à se départager. Au final, le premier cité s’offre la plus petite marche du podium après avoir su résister, tant bien que mal, aux attaques du pilote Citroën. Ce dernier ne concédant que 3 dixièmes à l’arrivée de la toute dernière spéciale.

Grégory Vanovertveldt termine au cinquième rang en échouant à une douzaine de secondes de la quatrième place.

TBR RallySprint 2018

© Becky Rally Pics

Depuydt lauréat en Histo

Du côté des Historic, les positions se seront très vite figées. Prenant le meilleur départ, Dirk Depuydt aura dominé la catégorie et remporte la victoire avec 27,3 secondes de bon. Il devance le duo Nick Toorré et Danny Vancoillie qui aura offert une belle résistance au pilote Ford. Ce dernier conservant sa seconde place pour seulement 6 dixièmes au terme de ce rallye.

Aux portes du podium, la lutte pour la quatrième place aura, elle aussi, fait rage jusque dans l’ultime chrono. Rapidement devancé par Simon Puype, Kurt Olivier ne sera pas parvenu à rependre l’avantage. Il doit donc se contenter de la cinquième position en échouant à seulement 2,9 secondes de son adversaire.

TBR RallySprint 2018

© RallyandRaces

Classement

TBR RallySprint 2018

Classement complet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.