Rallye di Roma Capitale 2018 – Résumé

Peu à son avantage lors des deux dernières manches, Alexey Lukyanuk se sera montré très à l’aise sur l’asphalte de la capitale italienne. Devancé de 5 dixièmes par Nikolay Gryazin dans le premier chrono, le pilote Ford n’aura pas tardé à donner sa réponse. S’emparant des commandes de la course dès l’ES2, il creusait peu à peu l’écart pour finalement terminer la journée du samedi avec 15,8 secondes d’avance, et ce malgré des soucis de barre antiroulis en fin d’étape. Gérant parfaitement son avantage sur les spéciales dominicales, le russe s’impose et remporte ainsi son troisième succès de la saison.

Seul pilote à être parvenu à tenir tête à Alexey Lukyanuk, Giandomenico Basso n’aura jamais cédé sous la pression. Rapidement intégré au top 4, le pilote local aura rapidement haussé son rythme pour revenir au contact du pilote russe. Malgré ses attaques samedi en seconde partie de journée et dimanche, le pilote Skoda n’aura pas été en mesure de prendre l’avantage et échoue donc sur la seconde marche du podium à 7,5 secondes de la première place.

Disputant son troisième rendez-vous du championnat d’Europe de la saison, Grzegorz Grzyb se sera montré très régulier. Evitant les erreurs, le pilote polonais se hisse sur la troisième marche du podium et égalise ainsi son meilleur résultat en ERC.

Profitant de la sortie de route de Paolo Andreucci à 3 spéciales de la fin, Fabian Kreim termine au quatrième rang et l’emporte en ERC Junior U28. Le pilote allemand devance Bruno Magalhaes qui n’aura pas été en mesure de se montrer menaçant.

Rally di Roma Capitale 2018

© Geraldo Dias

De retour après plusieurs long mois d’absence, Chris Ingram aura logiquement manqué de rythme face à ses adversaires plus réguliers. Le pilote britannique n’aura toutefois pas démérité puisqu’il termine à une honorable sixième place avec 2,5 secondes d’avance sur le jeune Juuso Nordgren qui poursuit son apprentissage du Championnat d’Europe.

En lutte dès le début de l’épreuve, Giacomo Scattolon et Antonio Rusce auront peu à peu su se départager à l’avantage du premier cité. Celui-ci termine huitième en devançant son compatriote de 11,6 secondes. Resté en retrait, Fredrik Ahlin complète, quant à lui, le top 10.

Rally di Roma Capitale 2018

© Geraldo Dias

Kreim ouvre son palmarès

S’emparant du leadership avec plus d’une minute d’avance à la suite des touchettes de Nikolay Gryazin et Chris Ingram, Fabian Kreim n’aura jamais véritablement été inquiété en tête de la course. Augmentant encore un peu son avance au terme de la journée du samedi, le pilote allemand se sera montré parfait gestionnaire dimanche. Ne perdant qu’une quinzaine de secondes sur les spéciales dominicales, le pilote Skoda s’offre une première victoire en ERC Junior U28 et consolide ainsi sa première place au championnat.

Prenant les commandes de l’épreuve au terme de l’ES4, Chris Ingram aura connu une première journée compliquée, avec notamment une touchette dans l’ES5 et une crevaison, avant de se montrer excellent dimanche. Il termine ainsi en deuxième position devant Fredrik Ahlin.

Le top 5 de la catégorie est complété par Jan Cerny qui évoluait au volant de la voiture victorieuse l’an dernier aux mains de Bryan Bouffier, et Rhys Yates qui aura tout perdu suite à plusieurs crevaisons dans une seule et même spéciale.

Rally di Roma Capitale 2018

Erdi domine après l’abandon de Alonso

Bien que le plus rapide dans l’ES1, Tibor Erdi n’aura pas su résister à Juan Carlos Alonso qui alignait les meilleurs temps samedi matin. Malheureusement pour le pilote argentin, une double crevaison venait stopper sa course au profit de son adversaire hongrois. Alors débarrassé de son plus farouche concurrent, le pilote Mitsubishi aura largement dominé le reste de l’épreuve. Il décroche ainsi son troisième succès consécutif* de la saison en ERC-2.

Derrière le champion en titre, les écarts sont énormes avec Csaba Juhasz, deuxième à plus de 6 minutes et Sergei Remennik qui complète le podium avec 12 minutes de retard sur la première place.

* absent au Cyprus Rally
Rally di Roma Capitale 2018

© Geraldo Dias

Première victoire pour Sesks

S’emparant de la tête de l’épreuve dès le troisième chrono, Martin Sesks se sera montré autoritaire tout au long du week-end. Rapidement esseulé en première position, le letton âgé de 18 ans aura su tirer profit de ses connaissances acquisent, l’an dernier, lors des reconnaissances pour éviter les erreurs. Le pilote Opel s’offre son premier succès en ERC-3 et en ERC Junior U27 devant son coéquipier Tom Kristensson.

Evoluant au volant d’une voiture en manque de puissance samedi, Efren Liarena aura tout donné sur les spéciales dominicales. Refaisant peu à peu son retard sur Tom Kristensson, le pilote espagnol termine troisième et n’aurait eu besoin que de quelques kilomètres supplémentaires pour prendre l’avantage et ainsi terminer en seconde position.

Quatrième, l’italien Mattia Vita signe son meilleur résultat en ERC et devance Catie Munnings lauréate en ERC Lady Trophy.

Rally di Roma Capitale 2018

© Jozef Petru Photography

Classement

Rally di Roma Capitale 2018

Classement complet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.