3 min read">
Rally Islas Canarias 2017 – Résumé

S’emparant de la tête du rallye dès la première spéciale, ALexey Lukyanuk aura, ensuite, collectionné les meilleurs temps. Au terme de deux jours de course, pendant lesquelles il aura écrasé la concurrence, le pilote russe s’impose avec 57,2 secondes d’avance sur son principal adversaire dans la course au titre: Kajetan Kajetanowicz.

Disputant son premier rallye sur l’asphalte avec la Skoda Fabia R5, Bruno Magalheas aura eu du mal à trouver le bon rythme en début de rallye. Le pilote portugais parvenait, par la suite, à progressivement augmenter le rythme et revenir au contact du championnat d’Europe en titre. Malgré une belle bagarre avec ce dernier, l’actuel leader du championnat termine sur la plus petite marche du podium à seulement 6,4 secondes du polonais.

Constant tout au long du rallye, Ivan Ares termine aux portes du podium à un peu plus de 11 secondes de Bruno Magalhaes. Il devance son compatriote Luis Monzon qui complète le top 5, de 13,3 secondes.

At World

Perdant sa cinquième place dans l’ultime chrono, Pépé Lopez termine donc sixième et s’impose en Junior U28. Il devance Cristian Garcia et Sylvain Michel qui disputait sa première course dans le cadre du championnat d’Europe.

Victime de problèmes de freins sur sa Ford Fiesta R5, Bryan Bouffier termine neuvième avec 13,9 secondes d’avance sur Marijan Griebel.

Pénalité de 10 secondes pour Michel. Lopez s’impose

Du côté de l’ERC Junior U28, la course aura été animée par une belle bagarre entre Pépé Lopez et Sylvain Michel qui sans une pénalité de 10 secondes pour un départ anticipé se serait certainement imposé. Au final, le français n’est devancé que de 9,9 secondes par le pilote Peugeot.

Vainqueur lors de la première manche du championnat, Marijan Griebel aura connu un rallye plutôt difficile. Il termine, cependant, sur la derrière marche du podium en devançant Nikolay Gryazin, auteur d’une sortie de route sans trop de conséquences.

Le top 5 de la catégorie est clôturé par Surhayen Pernia.

Ricardo Oliveira – Fotografia / At World

Retour victorieux pour Erdi

De retour dans la catégorie, Tibor Erdi s’impose sans grandes difficultés en ERC-2, et ce malgré une belle remontée de Sergei Remennik qui parvenait à réduire de plus de moitié son retard sur le pilote hongrois.

Largué à plus de 11 minutes du vainqueur, Gilbert Bannout termine sur la plus petite marche du podium, alors que Luis Pimentel termine quatrième en accusant un retard de plus de 35 minutes.

Gregory Lenormand / DPPI Images

Coup double pour Ingram.

Pour ce qui est du championnat Junior U27, Chris Ingram confirme en décrochant une deuxième victoire cette saison après avoir dominé ses adversaires. Le pilote britannique s’impose par la même occasion en ERC-3.

Ne pouvant que suivre le rythme de son coéquipier, Jari Huttunen termine deuxième et offre à Opel son premier doublé de la saison.

Troisième, Karel Kupec devance le local Marcos Gonzales, alors que Burga Banaz complète le top 5.

Gregory Lenormand / DPPI Images

En ERC-3, le classement est quelque peu modifié puisque Roberto Blach et Timo Van Der Marel terminent respectivement aux troisième et quatrième places.

Top 30

Classement complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.