Barum Rally Czech Rally Zlin 2018 – Résumé

Se présentant au départ avec l’étiquette de favori, Jan Kopecky aura une nouvelle fois démontré qu’il était le roi sur ces terres. Cependant, le début de course n’aura pas été à l’avantage du pilote Skoda qui perdait rapidement la tête suite à une crevaison. Tentant, ensuite, de revenir sur Alexey Lukyanuk, alors leader, le tchèque crevait à deux autres reprises pour finalement pointer avec 16,7 secondes de retard le samedi soir. Ne s’avouant toutefois pas vaincu, Jan Kopecky repartait sur un gros rythme le dimanche. Réduisant peu à peu l’écart avec le russe, le pilote de la Skoda Fabia R5 N°4 faisait un choix de pneus osé pour l’ultime boucle. Un pari qui s’avérera gagnant puisque le tchèque décroche une huitième victoire au Barum en l’emportant avec 7,5 secondes d’avance sur Alexey Lukyanuk.

Devant tout découvrir ce week-end, Dani Sordo n’aura logiquement pas été en mesure de revendiquer la victoire. Haussant le rythme en fin de rallye pour prendre l’avantage sur Nikolay Gryazin, le pilote officiel Hyundai en championnat du monde sauve finalement sa place sur le podium pour 3 dixièmes face à Miroslav Jakes qui terminait l’épreuve en boulet de canon. Impuissant face au retour de ce dernier, Nikolay Gryazin doit, quant à lui, se contenter de la cinquième place à un peu plus de 19 secondes de ce duo.

Barum Czech Rally Zlin 2018

S’installant rapidement au sixième rang, Filip Mares aura été auteur d’une course régulière jusque dans le tout dernier chrono où il partait à la faute. Suite à l’erreur du pilote tchèque, c’est Fabian Kreim qui termine aux portes du top 5. Deuxième de l’ERC Junior U28 derrière Gryazin, le pilote allemand devance le local Jaromir Tarabus, alors que Chris Ingram, huitième, aurait terminé en septième position s’il n’avait pas écopé d’une pénalité de 20 secondes.

Transparent sur l’asphalte cette saison, Bruno Magalhaes n’aura jamais semblé très à l’aise sur les spéciales de ce Barum Rally. Déjà neuvième l’an dernier, le pilote portugais termine à cette même place, cette année, et devance la Peugeot 208 T16 de Laurent Pellier qui clôture le top 10.

Barum Czech Rally Zlin 2018

© At World

Gryazin domine en ERC Junior U28

En lice pour la troisième place avant de chuter au cinquième rang au général, Nikolay Gryazin aura largement imposé son rythme en ERC Junior U28. Intouchable, le jeune russe n’aura laissé que très peu de chance à ses adversaires. Nanti d’un avantage d’un peu plus d’une minute au terme de la première étape, le pilote Skoda aura, ensuite, parfaitement assuré sur les spéciales du dimanche pour remporter une deuxième victoire dans la catégorie.

Alors qu’il semblait bien parti pour s’offre la seconde marche du podium, Filip Mares se faisait surprendre dans l’ultime secteur chronométré. Contraint à l’abandon, le pilote tchèque laissait ainsi Fabian Kreim terminer en deuxième position devant Chris Ingram qui complète le podium malgré un manque de confiance lors de la première journée de course.

Peu en confiance sur des spéciales rendues glissantes par la boue, Laurent Pellier termine à la quatrième place et devance largement Jan Cerny. Ce dernier ayant rapidement été écarté de la course pour le podium après avoir cassé une roue dans la spéciale d’ouverture.

Barum Czech Rally Zlin 2018

Erdi seul au monde

Seul pilote de la catégorie à prendre le départ, Tibor Erdi aura su éviter les pièges pour s’offrir la victoire en ERC-2. Profitant de l’absence de ses principaux adversaires pour décrocher son quatrième succès de la saison, le pilote hongrois est, désormais, mathématiquement assuré de remporter son deuxième titre de champion d’Europe ERC-2 consécutif.

Barum Czech Rally Zlin 2018

© FTF Pictures

Gestion parfaite pour Sesks

Augmentant rapidement son rythme pour s’emparer des commandes de la course dès l’ES4, Martin Sesks n’aura pas fait de cadeau à ses adversaires. Intouchable sur les spéciales du samedi, le letton gérait, ensuite, parfaitement son avantage, le dimanche, pour s’imposer en ERC Junior U27 et en ERC-3 devant Simon Wagner. Ce dernier échouant à une quinzaine de secondes après avoir tout tenté pour essayer de revenir sur le pilote Opel.

Sur la troisième marche du podium, Tom Kristensson aura atteint ses objectifs fixés en début de course. Terminant l’épreuve sans encombre, le pilote Opel devance Kristof Klausz et Mattia Vita qui complètent le top 5, de plus de 2 et 4 minutes.

Barum Czech Rally Zlin 2018

Classement

Barum Czech Rally Zlin 2018

Classement complet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.