Progressant rapidement depuis ses débuts au volant d’une R5, Adrian Fernémont a été auteur d’une saison 2018 plus que prometteuse. Concluant l’année à la troisième place du Belgian Rally Championship, le pilote Skoda tentera de faire encore mieux en 2019 où il disposera d’un programme complet, toujours au volant de la Fabia R5 de chez San Mazuin.

Comptant clairement parmi les favoris lors de chacune de ses apparitions, Adrian Fernémont qui sera toujours copiloté par Samuel Maillen, participera donc à l’intégralité du championnat de Belgique cette année. Après avoir remporté le Spa Rally et décroché quatre autres podiums la saison dernière, le pilote San Mazuin sera assurément un sérieux candidat à la course au titre, même si son objectif principal sera de s’imposer au Spa Rally, au Rallye de Wallonie et au Rallye du Condroz.

Fernémont repartira pour une nouvelle campagne en BRC en 2019

© Jordan Dozin Photography

« En 2019, la priorité sera de gagner ces trois rallyes ! » annonce Adrian Fernémont. « C’est important pour nous et pour le groupe SAN Mazuin qui compte sur nous pour faire briller ses couleurs dans notre région. Ce sont des rallyes sur lesquels nous avons accumulé beaucoup d’expérience et nous savons que cela joue un rôle important sur la performance. Nous y avons déjà joué la gagne l’année passée, nous ne pouvons donc pas viser autre chose cette fois. Cela ne veut toutefois pas dire que nous préparerons moins bien les autres manches. Quand on a la chance de disputer un championnat complet, on ne peut pas partir pour le finir deuxième ou troisième. Nous avons la volonté de marquer le maximum de points sur toutes les manches pour obtenir le meilleur résultat possible en fin de saison. Mais il est clair qu’il ne faudra pas traîner en chemin, la concurrence s’annonçant, une fois de plus, très relevée. »

Fernémont repartira pour une nouvelle campagne en BRC en 2019

© Jordan Dozin Photography

Après une petite remise en jambe, au volant d’une Ford Escort MKII, du côté de Bastogne ce week-end, Adrian Fernémont attaquera les choses sérieuses, fin février, avec la Rally van Haspengouw. Un rallye, tout comme le TAC, auquel il n’a jamais participé et qu’il devra donc entièrement découvrir.

« Nous aurons un petit handicap à l’Haspengouw, car nous n’avons pas la connaissance du terrain. Ce sera la même chose lors du TAC Rally. L’approche sera un peu différente sur ces épreuves, car je devrai me laisser le temps d’apprendre. Si je trouve rapidement le bon rythme, tant mieux, mais le but sera avant tout de les terminer. Pas question pour nous de nous énerver si cela va moins bien. Mais je pense qu’avec notre expérience et les détails améliorés, on pourra toujours compter sur nous aux avant-postes. »

 

Photos : Jordan Dozin Photography

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.