Rallye du Condroz 2017

Grand habitué du Rallye du Condroz, Yves Matton entretient une relation particulière avec cette épreuve. Le patron de Citroën Racing qui était à l’origine de la venue de pilotes tels que Sébastien Loeb, Craig Breen ou encore Petter Solberg, nous réserves, cette année encore, une belle surprise. Il a, en effet, pour projet d’aligner trois pilotes de trois générations différentes.

Choisi par les organisateurs pour être le monsieur sécurité pour cette 44e édition de l’épreuve hutoise, Bruno Thiry représentera la première génération de pilotes. Bien qu’il devra découvrir le pilotage d’une R5, l’ancien champion d’Europe pourra, toutefois, bénéficier de sa connaissance de la région pour facilité son apprentissage

Condroz, Yves Matton

La seconde génération de pilotes sera représentée par Français Duval. Si sa participation au rallye semblait dépendre du budget, l’ex-pilote du championnat du monde semble avoir trouvé une solution. Après une participation écourtée, en 2016, au volant d’une Hyundai i20 R5, il aura à coeur de démontrer qu’il n’a pas perdu sa pointe de vitesse.

Le troisième pilote aligné par Yves Matton fera partie de la dernière génération. Ce pilote n’est autre que Kevin Demaerschalk qui évolue déjà pour le compte de Citroën Belux cette saison.

Présent l’an dernier, au volant d’une C4 WRC, le patron de Citroën Racing s’alignera sur cette même monture cette année. A sa droite, Yves Matton devrait retrouver Daniel Elena qui n’a plus été présent au Rallye du Condroz depuis 2014.

 

Photo: Véro Pictures

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.