Rallye d’Argentine 2016 – Résumé

Auteur du meilleur temps lors du shakedown, Hayden Paddon remporte la première victoire de sa carrière au rallye d’Argentine. Il offre également son premier succès à la Hyundai i20 WRC 2016.

C’est au terme d’une bagarre magistrale avec Sébastien Ogier que le pilote néo-zélandais s’impose malgré, que le triple champion du monde soit revenu à moins de 3 secondes avant la Power Stage, où Hayden frappa un gros coup en reprenant 11 secondes au français.

Tentant de refaire son retard après que Jari-Matti Latvala, alors leader, soit sorti de la route, Sébastien Ogier n’aura rien lâché pour passer devant Hayden Paddon mais en vain. Il échoue à la deuxième place.

Lâché à plus d’une minute, Andréas Mikkelsen termine sur la dernière marche du podium après avoir bien résisté au retour de Dani Sordo qui échoue finalement à la quatrième place.

Largué à plus de 4 minutes, Mads Ostberg n’aura jamais été en mesure d’inquiéter la tête de course mais termine tout de même à une belle cinquième place, bien aidé par les problèmes rencontrés par Ott Tanak.

Victime de problème mécanique le premier jour, Thierry Neuville a vite été écarté de la lutte pour le podium mais ne se sera pas laissé abattre en terminant à une honorable sixième place devant le pilote local Marcos Sébastian Ligato.

Le top 10 est clôturé par le duo Eric Camilli et Henning Solberg qui se seront livré une belle bagarre pour la septième place qui sera finalement remportée par le français, et Nicolas Fuchs vainqueur en WRC-2.

13095967_10153677177774091_4465744488906116009_nEn WRC-2, c’est donc Nicolas Fuchs qui s’impose non sans mal après avoir perdu de nombreuses minutes en début de rallye suite à des problèmes mécaniques et une crevaison. Il devance toutefois Hubert Ptaszek de plus de 4 minutes.

Héritant de la première place suite aux problèmes de Nicolas Fuchs, Abdulaziz Al-Kuwari n’aura, lui non plus, pas été épargné par la malchance en partant en tonneaux le deuxième jour. Il termine tout de même sur la dernière marche du podium devant Elfyn Evans, victime de trois crevaisons sur l’ensemble du weekend, et Augusto Bestard.

En WRC-3, Michel Fabre poursuit sur sa lancée en terminant une nouvelle fois le rallye avec forcément une victoire à la clef puisqu’il était le seul pilote de la catégorie à être présent.

Top 20:

Argentine-Classement-2016

Classement complet: ici

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.