Vodafone Rally de Portugal 2019 – Résumé

S’emparant très vite des commandes de la course, Ott Tanak aura, une nouvelle fois, fait l’étalage de son talent. Gardant la tête froide, même lorsque sa Yaris montrait quelques signes de faiblesse, le pilote Toyota aura su résister aux attaques de ses adversaires jusqu’au bout. Il décroche ainsi la victoire avec 15,9 secondes d’avance, signant ainsi son troisième succès de la saison.

Derrière l’estonien, Thierry Neuville aura été le seul en mesure de contrecarrer les plans de la marque nippone. Maintenant la pression tout au long du week-end, le belge s’adjuge la seconde place après avoir repoussé Kris Meeke dans ses derniers retranchements. Le britannique commettant deux erreurs, coup sur coup, et terminant l’épreuve sur la dépanneuse.

Bien parti vendredi avant de peu à peu lâcher prise, Sébastien Ogier n’aura pas su se monter convaincant. Suite à l’abandon de Meeke dans la Power Stage, le français termine malgré tout troisième. Le pilote Citroën ainsi précède les Ford de Teemu Suninen et Elfyn Evans qui complètent le top 5 après avoir été, tous deux, ralenti par des problèmes mécaniques en début de course.

Rally de Portugal 2019
© Michelin

Pour ses débuts en compétition, la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo s’offre déjà un très bon résultat. Aux mains de Kalle Rovanperä, le bolide tchèque se classe sixième devant la Toyota Yaris WRC de Jari-Matti Latvala. Ce dernier perdant toutes ses chances de victoire suite à un souci d’amortisseur.

A 13,7 secondes du pilote Toyota, Jan Kopecky place la deuxième Skoda Fabia R5 Evo dans le top 10. Huitième, le pilote Tchèque devance Pierre-Louis Loubet et Emil Bergkvist qui ferment la marche en s’offrant la neuvième et dixième place finale.

Rally de Portugal 2019

Déjà un doublé pour la nouvelle Fabia R5 Evo

En WRC-2 Pro, Kalle Rovanperä aura très vite pris les choses en mains. Augmentant son rythme pour rapidement distancer Jan Kopecky, le finlandais s’impose finalement avec plus d’une minute d’avance sur le tchèque. Avec ce résultat, les deux hommes offrent un premier doublé à la nouvelle arme de Skoda Motorsport, la Fabia R5 Evo.

Le reste du classement est complété par Mads Ostberg et Lukasz Peiniazek qui auront, tous deux, dû passer par le rally2.

Rally de Portugal 2019
© Aurélien Vialatte Photography

Première de Loubet en WRC-2

Enfin, dans la version classique du WRC-2, c’est Pierre-Louis Loubet qui s’impose. Devancé par Ole Christian Veiby et Takamoto Katsuta en début de rallye, le français aura profité des soucis des deux hommes pour se retrouver aux commandes de la catégorie à la mi-course. Alors esseulé, le pilote Skoda n’aura eu qu’à assurer pour décrocher sa première victoire dans l’antichambre du WRC.

Deuxième après le souci d’amortisseur d’Eerik Pietarinen, Emil Bergkvist aura parfaitement géré sa fin de course. Au volant de sa Ford Fiesta R5, le suédois termine sur la seconde marche du podium en devançant Henning Solberg de 26,1 secondes.

Ralenti par une crevaison puis par un amortisseur cassé le samedi, Eerik Pietarinen aura eu très chaud le dimanche. Face à un Nikolay Gryazin plus déterminé que jamais, le finlandais conserve finalement l’avantage pour seulement 8 dixièmes. Il termine ainsi quatrième juste devant le pilote russe.

Rally de Portugal 2019
© K1N5E

Classement

Rally de Portugal 2019

Classement complet

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact