COPEC Rally Chile 2019 – Résumé

Sur une épreuve qu’ils auront tous découvert, Ott Tanak aura été impériale. S’emparant des commandes de la course dès l’ES2, le pilote Toyota aura su garder sa position jusqu’au bout. Creusant rapidement l’écart, l’estonien aura parfaitement géré sa fin de course tout en gardant un oeil sur ses poursuivants. Intouchable tout au long du week-end, il s’impose avec 23,1 secondes d’avance sur ses concurrents directs.

Derrière l’estonien, Sébastien Ogier et Sébastien Loeb seront livrés un somptueux duel. Un duel pour la seconde place que remporte finalement le pilote Citroën pour 7,1 secondes face au nonuple champion du monde.

Entamant l’épreuve chilienne par un prometteur troisième temps, Elfyn Evans aura, ensuite, chuter hors du top 5. Ne pouvant revenir au contact des hommes de tête, le gallois profitait de la sortie de route de Thierry Neuville et des soucis de Jari-Matti Latvala pour s’adjuger la quatrième place finale. Il précède ainsi son coéquipier Teemu Suninen qui aura parfaitement résisté aux attaques d’Esapekka Lappi.

Rally Chile 2019
© At World

En bagarre face au finlandais de chez M-Sport en fin de rallye, Esapekka Lappi ne sera pas parvenu à prendre l’avantage. Le pilote Citroën doit donc se contenter de la sixième place devant Andreas Mikkelsen.

Pouvant poursuivre sa course malgré une voiture fortement endommagée suite à des tonneaux dans l’ES7, Kris Meeke n’aura rien lâché. Remontant peu à peu, le britannique aurait dû terminer au huitième rang, mais un pénalité d’une minute, attribuée en fin de course, l’obligeait à rétrograder en dixième position. Il suit ainsi les R5 de Kalle Rovanperä et Mads Ostberg, respectivement huitième et neuvième du classement général.

Rally Chile 2019
© At World

Rovanperä de retour sur le droit chemin

Opposé à Mads Ostberg tout au long de la première journée, Kalle Rovanperä aura, dans un premier temps, eu du mal à se défaire de son rival. C’était toutefois sans compter sur des petits soucis mécaniques qui venait perturber la progression du norvégien, samedi matin. Se retrouvant alors isolé en première position, le pilote Skoda n’aura, ensuite, eu qu’à gérer. Multipliant les erreurs depuis le début de la saison, le finlandais décroche ainsi sa première victoire en WRC-2 Pro. Il devance le pilote Citroën, deuxième, de 23,6 secondes.

Rapidement distancé par le duo de tête, Gus Greensmith et Marco Bulacia auront su éviter les pièges. Ils terminent respectivement troisième et quatrième de la catégorie.

Rally Chile 2019

Première de la saison pour Katsuta

En WRC-2, Takamoto Katsuta aura su éviter les erreurs pour triompher face à Alberto Heller qui évoluait à domicile. En bagarre face à celui-ci jusque dans les dernières spéciales, le pilote japonais aura finalement profité d’une sortie de route du chilien pour remporter sa première victoire de la saison.

Au terme d’une épreuve où il aura eu du mal à trouver le bon rythme, Benito Guerra termine à la seconde place. Sur le podium, il devance d’un peu plus de 2 minutes l’argentin Alejandro Cancio.

Le reste du top 5 est clôturé par les locaux Cristobal Vidaurre et Samuel Israel.

Rally Chile 2019

Classement

Rally Chile 2019

Classement complet

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact