L’année 2017 vient de se terminer. Il est donc, à présent, temps de dresser le bilan de la saison écoulée. Pour ce faire, nous avons repris quelques chiffres qui ont marqué la saison 2017 du Championnat du Monde des Rallyes.

4127,38 – Il s’agit du nombre total de kilomètres qui ont été parcourus contre le chrono par les pilotes du Championnat du Monde en 2017. Cela représente donc une moyenne de 317,49 kilomètres par rallyes.

126,70 – C’est la plus haute vitesse moyenne enregistrée la saison passée ainsi que dans l’histoire du WRC. En effet, en bouclant les 314,20 kilomètres de spéciales du Rallye de Finlande en 2h29:26,9, Esapekka Lappi a inscrit l’édition 2017 de l’épreuve comme le rallye plus rapide de l’histoire du Championnat du Monde.

bilan de cette saison

© Jaanus Ree Photography

10 -Il s’agit du nombre d’années durant lesquelles M-Sport a dû attendre pour décrocher un nouveau titre dans le championnat Constructeurs. En effet, la structure britannique n’était plus parvenue à s’imposer dans ce championnat depuis 2007.

5 – Cela correspond au nombre de fois où un pilote M-Sport est monté sur la plus haute marche du podium. Le team de Malcolm Wilson a pu compter sur les deux victoires de Sébastien Ogier et de Ott Tanak ainsi que sur la victoire à domicile de Elfyn Evans pour remporter le plus grand nombre de victoires en 2017.

0,7 – C’est le plus petit écart entre la première et la deuxième place à l’issue d’un rallye. Celui-ci a été enregistré au terme du Rallye d’Argentine qui a vu Thierry Neuville l’emporter juste devant Elfyn Evans.

218 – Il s’agit du total de points marqués par Citroën Total Abu Dhabi WRT au terme du championnat. Le constructeur français, pourtant favori à l’entame de la saison, n’aura pas connu l’année escomptée puisqu’il termine à la quatrième et dernière place du championnat constructeurs avec 210 points de retard sur M-Sport.

bilan de cette saison

© Jaanus Ree Photography

0 – C’est le plus petit écart de points enregistré entre les deux premiers pilotes du championnat au cours de la saison. Cet écart a été établi après le Rallye de Finlande au terme duquel Thierry Neuville s’est retrouvé en tête du classement à égalité avec Sébastien Ogier, les deux hommes ayant, tous deux, accumulés un total de 120 points.

5 – C’est le nombre de titres obtenus par Sébastien Ogier au terme de cette saison. Pour rappelle, le français a décroché quatre couronnes mondiales avec Volkswagen Motorsport de 2013 à 2016 et un titre, cette saison, avec M-Sport.

7 – Il s’agit du nombre de pilotes ayant remporté au moins un rallye en 2017.

4 – Cela correspond au nombre de victoires qu’a décroché Thierry Neuville au cours de la saison écoulée. Le belge a, ainsi, été le pilote ayant remporté le plus de rallyes, en 2017, devant Sébastien Ogier, Ott Tanak et Kris Meeke qui n’ont, tous trois, récolté que 2 victoires.

bilan de cette saison

© Jaanus Ree Photography

56 – Il s’agit du plus grand nombre de meilleurs temps réalisés par un pilote. Cette référence a été établie par Thierry Neuville qui aura donc été le plus rapide, mais pas le plus régulier.

3 – Cela correspond au nombre de constructeurs pour lesquelles Andréas Mikkelsen a roulé en 2017. Le norvégien a disputé la première partie de la saison avec Skoda Motorsport avant de rejoindre Citroën Total Abu Dhabi WRT et a ensuite terminé l’année avec Hyundai Motorsport.

4 – C’est le nombre de rallyes au volant d’une World Rallye Car que Esapekka Lappi aura disputé avant de décrocher sa première victoire en Championnat du Monde. Pour rappel, le pilote Toyota s’était imposé après l’abandon de son coéquipier Jari-Matti Latvala avec qui il était en lutte au Rallye de Finlande.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.