3 min read">
Rally Guanajuato Corona Mexico 2017 – Résumé

Prenant les commandes du rallye après la longue spéciale d’El Chocolate où il fut quasiment le seul pilote à ne pas être victime de problèmes de surchauffe, Kris Meeke aura imposé son rythme du début à la fin de la course. Le pilote britannique offre ainsi sa première victoire à la C3 WRC’17, malgré une grosse frayeur dans le dernier chrono. Il l’emporte avec 13,9 secondes d’avance sur Sébastien Ogier qui en dépit de sa deuxième position sur la route le deuxième jour, sera parvenu à s’emparer de la seconde place au général.

A défaut de pouvoir jouer la victoire lors de cette troisième manche du championnat, Thierry Neuville qui aura été quelque peu retardé par des ratés moteurs vendredi soir, termine sur la dernière marche du podium avec un peu moins d’une minute de retard sur le vainqueur.

Ralenti par des problèmes mécaniques le deuxième jour, Ott Tanak termine quatrième devant Hayden Paddon qui aura été victime de problèmes de pompe à essence dans les dernières spéciales du vendredi.

Timo Anis Photography

Handicapé par des problèmes moteurs le deuxième jour et par sa position sur la route, Jari-Matti Latvala termine sixième après être parvenu à prendre l’avantage sur son coéquipier. Au final, il devance Juho Hanninen de 25,9 secondes.

Auteur d’une belle course, Dani Sordo doit se contenter d’une modeste huitième place après avoir perdu plusieurs minutes suite à diverses problèmes mécaniques.

Ecopant d’une pénalité de 5 minutes pour avoir changé le moteur de sa Fiesta WRC’17 dans la nuit suivant le shakedown, Elfyn Evans aura signé quelques chronos intéressant dont trois scratches. Le pilote gallois termine neuvième devant Pontus Tidemand, vainqueur en WRC-2.

Timo Anis Photography

On notera que Stéphane Lefebvre, repartit en Rally2 après être sorti de la route dans l’ES10, termine quinzième alors que Lorenzo Bertelli victime d’une surchauffe moteur dans la quatrième spéciale et parti en tonneau dans l’ES10 termine seizième.

Duel au sommet entre Tidemand et Camilli

En WRC-2, c’est donc Pontus Tidemand qui s’impose après une belle bagarre face à Eric Camilli. Le pilote Skoda sera parvenu à faire la différence dans les deux dernières spéciales du rallye et termine avec plus de 40 secondes d’avance sur le français.

Largué à plus de 6 minutes du duo de tête, Benito Guerra complète le podium alors que Pedro Heller termine quatrième.

Timo Anis Photography

Victoire facile pour Gorban

Seul pilote du WRC Trophy à avoir fait le déplacement au Mexique, Valeriy Gorban aura été auteur d’une course sans faute. Le pilote de la Mini Countryman JCW WRC s’impose logiquement et remporte sa deuxième victoire dans cette catégorie cette saison.

Timo Anis Photography

Classement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.