Considéré par beaucoup comme l’un des premiers finlandais volants de l’histoire du rallye, Timo Mäkinen est décédé, hier, à l’âge de 79 ans. Il fut l’un des plus grands pilotes de rallye des années 1960 et 1970.

Après avoir débuté sa carrière en Finlande en 1959, Timo Mäkinen se faisait rapidement connaître en championnat d’Europe puisqu’environ 5 ans après son premier rallye, le pilote finlandais s’imposait pour la première fois lors d’une manche de l’ERC. C’était auX Pays-Bas, lors de l’International Tulpen Rally 1964, au volant d’une Mini Cooper S. L’année suivante, il remportait le prestigieux Rallye Monte-Carlo, toujours au volant d’une Mini Cooper S. Cinq autres succès européens suivront par la suite.

En 1973, le finlandais participa à sa première saison en championnat du monde. Lors de cette saison, Timo Mäkinen s’imposa à deux reprises, lors du rallye des 1000 laccs et lors du RAC Rally qu’il remporta, également, les deux années suivantes. Cependant, la carrière du pilote en WRC ne fut pas une belle réussite puisque sur les trente-neuf rallyes auxquels il aura participé, vingt-trois rallyes, soit près de 60%, se seront soldés par un abandon.

Néanmoins, lors du Rallye du Maroc de 1975, Timo Mäkinen inscrit son nom dans le livre des records du championnat du monde en remportant la plus longue spéciale jamais proposée dans l’histoire du WRC. Cette spéciale reliait Fès à Agadir et faisait 786 km. Il parcourut cette distance en 7 heures et 50 minutes au volant d’une Peugeot 504. Malheureusement, cet exploit ne lui permit pas de remporter la victoire finale.

En 1994, le finlandais mit un terme à sa carrière avec une ultime participation en Mini Cooper au Rallye Monte-Carlo.

R.I.P. Timo Mäkinen

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.