Dès le prochain Tour de Corse, une nouvelle règle devrait faire son apparition en Championnat du Monde. Le but étant de combler la faille qui permettait aux pilotes de pointer en retard avant la Power Stage afin de bénéficier d’une meilleure position sur la route. Faille exploitée par Sébastien Ogier en Suède, avant d’être imité par Thierry Neuville et Ott Tanak au Mexique.

Découvrant une faiblesse dans le règlement actuel, certains pilotes ne se sont pas fait prier pour en tirer profit. Afin de remédier à ce problème, la FIA aurait donc voté pour une nouvelle régle qui devrait rapidement rentrer en application. Selon celle-ci, tout pilote qui écopera d’une pénalité de temps lors de la journée du dimanche, perdra toutes ses chances de marquer des pointes bonus dans la Power Stage, et ce quelle que soit l’origine de la pénalité. Il ne sera donc plus possible à un équipage de pointer délibérément en retard au départ de la Power Stage afin de bénéficier d’une meilleure position sur la route et d’ainsi maximiser ses chances de remporter 5 points supplémentaires.

nouvelle règle

© Timo Anis Photography

Directeur de M-Sport, Malcolm Wilson commente cette possible décision de la FIA : « Nous l’avons fait en Suède, d’autres l’ont fait au Mexique et nous n’avons absolument aucun problème avec cela. Une solution qui signifierait que les équipages perdraient leur chance de gagner des points semblerait être la solution la plus sensée et la plus directe, et elle obtiendrait notre soutien. »

Bien que cette décision ait déjà été évoqué après le Rallye de Suède, le sujet a été mis sur la table plus tôt que prévu suite a des faits similaires lors de la troisième manche du championnat. Le nouveau directeur des rallyes Yves Matton avait, en effet, confié qu’un éventuel changement de règlement serait proposer lors de la prochaine réunion qui se déroulera en mai.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.