2 min read">

Comme l’an dernier, M-Sport sera de nouveau présent en WRC-2 cette saison et doublera ses chances par rapport à 2016 puisque l’équipe de Malcolm Wilson engagera deux Ford Fiesta R5.

Après une saison passée au volant de la Ford Fiesta RS WRC’16, Eric Camilli sera rétrogradé en WRC-2 cette année, tout comme l’avait été Elfyn Evans en 2016. Le français sera le fer de lance de l’équipe M-Sport dans la catégorie puisqu’il devrait disposer d’un programme complet au volant de la Fiesta R5.

« La chose la plus importante pour moi cette année, est de continuer à prendre de l’expérience sur les rallyes du championnat. En rallye, l’expérience a un rôle essentiel et ce sera vraiment important de continuer à progresser. Quand vous voyez les pilotes inscrits au Monte-Carlo en WRC-2, c’est impressionnant. Il y a une possibilité pour nous de montrer notre potentiel face à des pilotes expérimentés comme Andreas Mikkelsen ou Bryan Bouffier, qui ont tous deux réussi à monter sur le podium à Monaco. » explique Eric Camilli. « L’objectif pour cette saison sera de continuer notre développement, d’accumuler de l’expérience et de la constance afin de retrouver le top niveau aussi vite que possible. On a une grande équipe autour de nous qui nous fait confiance, et j’espère qu’il y aura beaucoup de choses à célébrer cette année. »

Vice-champion dans cette catégorie l’an dernier au volant d’une Skoda Fabia R5 engagée par Oreca, Teemu Suninen sera le deuxième pilote de la structure britannique en WRC-2. Le pilote finlandais disposera d’un programme de cinq rallyes qui débutera dès le rallye de Suède. Cependant, d’autres épreuves pourraient être ajoutées mais cela dépendra des résultats obtenus.

« Je suis très reconnaissant d’intégrer l’équipe M-Sport et d’avoir un tel programme. Mon but pour cette saison est de progresser après avoir fini deuxième du championnat l’année dernière. Ce sera un gros challenge mais le feeling est bon. » a déclaré Teemu Suninen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.