Rallye de Mettet – Florennes 2018 – Résumé

Ce dimanche, sous des températures très froides, se disputait le Rallye de Mettet – Florennes, manche finale du championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Si Bertrand Pierrat se montrait d’emblée le plus rapide au volant de sa nouvelle Porsche 997 GT3, le français était rapidement perturbé par des soucis d’arrivée d’essence qui lui faisait perdre plus d’une minute dans le quatrième chrono. S’emparant alors des commandes de l’épreuve, Jim Van Den Heuvel creusait, ensuite, peu à peu l’écart sur ses adversaires pour finalement imposer sa Ford Fiesta à la mécanique de Mitsubishi Lancer Evo X pour un peu plus de 40 secondes.

Très efficace au volant de son Audi TT, Karl Klaus aura été en bagarre face à Emmanuel Cantraine tout au long du rallye. Si tout restait encore à faire au terme de la deuxième boucle, le pilote Audi parvenait à faire la différence dans les quatre derniers chronos en signant notamment le scratch dans la dernière spéciale parcourue dans le noir. Il termine donc deuxième en devançant de 14 secondes le pilote Mitsubishi qui s’adjuge le titre FWB 2018.

Venu préparer le Rallye du Condroz, Amaury Molle termine à une belle quatrième place devant la BMW M3 E36 de Kevin Theuwissen qui complète le top 5 de la division 4.

Rallye Mettet 2018

© Joachim Wery

Soyeurt vainqueur à domicile

En division 1-2-3, si Philippe Castermanne surprenait tout le monde en signant le scratch dans les deux premiers chronos disputés, c’est Sébastien Soyeurt qui pointait en tête, pour seulement 2 secondes, au terme de la première boucle. Alors qu’une belle bagarre semblait s’annoncer entre les deux hommes, le pilote Renault se retrouvait rapidement seul en tête suite aux soucis de support d’alternateur de son rival. Déchaîné sur le reste du rallye, notamment, dans les spéciales de nuit, le local s’impose avec 51 secondes d’avance sur Eddy Marique qui n’aura pas su rivaliser.

En bagarre pour la plus petite marche du podium face à Cédric Pétrisot, Quentin Clignet sera parvenu à faire la différence dans l’ultime boucle. Le pilote Peugeot s’adjuge ainsi la troisième place avec un avantage de 22 secondes sur l’autre Peugeot 306.

Non loin du quatuor de tête, Jonathan Wiart complète le top 5 de la division.

Rallye Mettet 2018

© Baptiste Photography

Devleeschauwer s’adjuge la victoire en Histo

Dans les catégories réservées aux véhicules historiques, Christophe Devleeschauwer aura rapidement imposé son rythme pour, finalement, décrocher la victoire en PH avec plus de 4 minutes d’avance sur la  »petite » Volkswagen Golf GTI de Marc Reynaert. Sur une monture identique, Jochem Brichau termine, quant à lui, sur la plus petite marche du podium.

N’échouant qu’à une petite quarantaine de secondes du top 3, Luc Savigny se classe au quatrième rang et précède Christophe Demarche.

Pour ce qui est de la catégorie SR, le classement se sera très figé. Impressionnant au volant de sa Volkswagen Golf, Jean Degreef l’emporte aisément après avoir imposé son rythme sur l’ensemble de l’épreuve. Il devance ainsi de près de 2 minutes Tony Lattaque, alors que Luc Klouyten complète le podium sur sa Porsche 944.

Le classement est clôturé par l’Opel Ascona de David Hugla.

Rallye Mettet 2018

© Baptiste Photography

Classement

Rallye Mettet 2018

Classement complet

 

Photos : Baptiste photographie & Joachim Wery

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.