Rallye-Sprint Saint-Roch 2017 – Résumé

Ce dimanche se disputait le RS Saint-Roch, dernier rallye-sprint de la saison 2017 du championnat de la Fédération Wallonie Bruxelles. Imposant son rythme sur les deux premières spéciales de la journée, Karl Dutronquois ne parvenait, cependant, pas à se défaire de Jean-Noël Tournay. Auteur du scratch dans lors du troisième passage, ce dernier revenait à seulement 5,4 secondes de son adversaire avant l’ultime chrono. Alors qu’une belle bagarre s’annonçait, Karl Dutronquois était trahi par sa mécanique. Devant finalement renoncer, le pilote Mitsubishi était contraint de laisser Jean-Noël Tournay s’imposer.

En bagarre face à David Delvigne, Jordy Rousselet aura tout donné jusque dans la dernière spéciale. Se montrant le plus rapide lors du premier passage, le pilote Citroën se faisait devancer dans la spéciale suivante. Malgré une belle résistance de DAvid Delvigne, Jordy Rousselet récupérait l’avantage à la mi-course et ce jusqu’à l’arrivée. Au final et suite au retrait de Karl Dutronquois, il termine deuxième de la division 4 en devançant le pilote Nissan de 4,1 secondes.

Echouant à 7,3 secondes du podium, Yoann Branquart termine quatrième. Il devance la Volkswagen Polo de Christophe Clippe qui clôture le top 5.

Rallye-Sprint Saint-Roch 2017

© David v Photography

Rousselet et Linchamps au coude à coude

Prenant le meilleur départ face à Steve Rousselet, Jérôme Linchamps menait en division 1-2-3 jusque dans la dernière spéciale. Dans cette dernière, le pilote Peugeot lâchait près de 20 secondes sur son adversaire et perdait ainsi ses espoirs de victoire. Une victoire qui revient donc à Steve Rousselet.

Vainqueur surprise l’an dernier (toutes divisions confondues), Anthony Kirsch ne sera pas parvenu à réitérer ce résultat cette année. Bien que signant le scratch dans la première boucle, le pilote Opel ne sera, ensuite, pas parvenu à maintenir ses adversaires derrière lui. Il termine donc sur la plus petite marche du podium.

En bagarre dès la première spéciale, Tony Clerbois et Benjamin Auvray auront eu du mal à se départager. Si c’est le premier cité qui prenait le meilleur départ, Benjamin Auvray réagissait dès la seconde spéciale et ne laissait plus aucune chance à son adversaire. Cependant, malgré une belle attaque du pilote Peugeot, c’est Tony Clerbois qui s’offre la quatrième place pour seulement 3 dixièmes.

Rallye-Sprint Saint-Roch 2017

© David v Photography

Daco au dessus du lot

Chez les historiques, Christophe Daco aura une nouvelle fois imposé son rythme sur l’ensemble du rallye. Intouchable, le pilote Ford décroche la victoire en devançant Marc Reynaert de près de 2 minutes.

Repoussé à plus d’une minute de la seconde place, Kris Dedoncker termine en troisième position. Il devance Frédéricq Souris et Marek Maslowski qui complètent le top 5.

En SR, Louis Degroote aura, lui aussi, dominé les débats. Intraitable sur sa Volkswagen Golf, le président du Bomerée Motor Club l’emporte largement. Il devance David Hugla de plus d’une minute, alors que Francky Levecq complète le podium à plus de 3 minutes de la tête.

Victime de problèmes mécaniques dans la première spéciale, Philippe Hugla qui était copiloté par Marvin Jussiant, clôture le top 4.

Rallye-Sprint Saint-Roch 2017

© David v Photography

Classement

Rallye-Sprint Saint-Roch 2017

Classement complet

 

Photos: David v photography

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.