Boucles Chevrotines 2018 – Résumé

Ce dimanche se disputait la 11e édition des Boucles Chevrotines. Venu reprendre le rythme avant l’ADAC Rallye Deutschland, Jourdan Serderidis se présentait au départ du rallye avec l’étiquette de favori. Alors que c’est Jos Pennartz qui se montrait plus rapide en première boucle, le patron de J-Motorsport ne tardait pas à réagir pour prendre l’avantage sur le pilote Mitsubishi qui manquait logiquement de puissance pour rivaliser avec la Citroën DS3 WRC du champion du monde WRC Trophy en titre. Repoussant son adversaire à 15 secondes, le belgo-grec l’emporte pour sa première participation à l’épreuve basée à Sautin.

En lutte face à Vincent Vertommen et David Campling, Emmanuel Cantraine profitait des soucis de ses deux rivaux pour signer son premier podium de la saison. Le pilote Mitsubishi devance le le britannique David Campling et sa Subaru Impreza S10 WRC ex-Deferm, alors que Vincent Vertommen fut contraint à l’abandon.

Le top 5 de la division 4 est complété par Bart Vrijdaghs.

La division 1-2-3 pour Gallet

Démarrant l’épreuve sur les chapeaux de roues, Vincent Gallet semblait bien parti pour écraser la concurrence. C’était toutefois sans compter sur des soucis mécaniques qui aurait pu lui être fatale sans l’aide de Sébastien Soyeurt. Si le pilote Peugeot pouvait ainsi repartir pour retrouver le leadership en division 1-2-3, le pilote Renault ne fut, quant à lui, pas récompensé par son geste puisqu’il fut contraint à l’abandon, en début de seconde boucle, suite à une surchauffe. Intouchable en fin de rallye, Vincent Gallet remporte une nouvelle victoire en D1-2-3 et devance « Jé » qui, au volant de la Citroën DS3 R3T badgée Racing Channel, termine à une belle deuxième devant Jean-Pierre Van De Wauwer, victime d’une crevaison en fin de rallye.

Le top 5 de la division est complété par Hugo Page et Sébastien Luis. Ce dernier ne comptant que 8 secondes d’avance sur Julien Delleuse au terme des 12 spéciales au programme.

Boucles Chevrotines 2018

© Baptiste Photographie

Les Escort de Jacob et Deferm victorieuses

Du côté des ancêtres, si Simon Crook se montrait le plus rapide dans les deux premiers chronos, Christophe Jacob ne tardait pas à lui donner sa réponse. Dominant la quasi-totalité du rallye, le pilote Ford remporte la victoire en PH devant le britannique précédemment cité, repoussé à plus d’une minute.

Eux aussi présents au volant de Ford Escort, Ben Friend et Ian Rix terminent respectivement à la troisième et à la quatrième place de la catégorie. Les deux hommes devancent la Volvo 340 d’Alain Laccasaigne qui empêche un top 5 100% Ford Escort.

On notera, également, la septième place de Marvin Jussiant qui, toujours en quête d’expérience, s’impose dans sa classe.

Redoutable au volant de sa Ford Escort MKII de 350 CV, Hubert Deferm aura imposé son rythme sur l’ensemble de l’épreuve. Vainqueur en SR, il devance David Hugla qui profitait de l’abandon de Jens Neskens à la mi-rallye pour termine sur la deuxième marche du podium.

Boucles Chevrotines 2018

© Baptiste Photographie

Classement

Boucles Chevrotines 2018

Classement complet

 

Photos : Baptiste photographie

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.