Rallye-Sprint du Trèfle 2018 – Résumé

Ce dimanche, dans la région de Froidchapelle, se disputait le Rallye-Sprint du Trèfle, avant-dernière manche du championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des rallyes-sprint. Si Eric Cunin prenait le meilleur départ pour un peu plus de 4 secondes face à Bastien Rouard, le patron du team RSR ne pouvait rien faire pour lutter contre la montée en puissance de son adversaire. S’il aura occupé la première position tout au long du rallye, le pilote Skoda voyait la victoire lui échapper, dans l’ultime boucle, pour seulement 1,1 seconde. Découvrant le pilotage de la Skoda Fabia WRC, c’est donc Bastien Rouard qui s’impose après avoir progressivement augmenté son rythme.

Engagé en toute dernière minute après avoir été refusé au contrôle technique du Rallye Charlemagne (France) la veille, Kenneth Madsen n’aura rien su faire face aux WRC de tête. Au volant de son original Suzuki Swift Maxi 2000 Evo, le danois termine sur la plus petite marche du podium en concédant un peu plus d’une minute.

Au volant de sa BMW, Loïc Pirot aura profité d’une météo clémente pour se classer au quatrième rang de la division 4 devant la Mitsubishi de Laurent Stassin. Ce dernier complétant le top 5 à plus de 2 minutes de la première place.

Rallye-Sprint du Trèfle 2018

© Jacques Berger

Gallet en rajoute une à son palmarès

Imposant son rythme lors de chacune des boucles au programme, Vincent Gallet se sera, une nouvelle fois, montré impérial au volant de sa Peugeot 306 GTI. Malgré une belle résistance de Sébastien Soyeurt qui ne pointait jamais très loin, le pilote Peugeot décroche un nouveau succès en division 1-2-3 en l’emportant avec 9,5 secondes d’avance sur son adversaire. Echouant en deuxième position, ce dernier se console en décrochant un deuxième titre consécutif dans le championnat communautaire.

Derrière les deux hommes, Serge Minet profitait l’abandon de Laurent Mottet et des soucis de Philippe Castermanne pour terminer l’épreuve sur la plus petite marche du podium. Ralenti par un fil de bougie récalcitrant en fin de course, le pilote Suzuki doit se contente de la quatrième place devant Jérôme Linchamps.

Rallye-Sprint du Trèfle 2018

© Jacques Berger

Marée et Degroote lauréats en Histo

Du côté des catégories réservées aux véhicules historiques, Alan Marée aura été le plus rapide de tous. Signant le scratch dans le premier chrono, le pilote Opel profitait d’un départ un peu trop prudent de Jean-Claude Simon pour pointer en tête des PH avec 13 secondes d’avance au terme de la première spéciale. Si le pilote Ford se montrait le plus rapide lors des 3 autres boucles, cela n’aura pas été suffisant pour contrer Alan Marée. Conservant un avantage de 10 secondes, ce dernier l’emporte pour la seconde fois cette saison.

Le reste du classement dans cette catégorie est respectivement complété par Geert Vandoorne, Alain Lacassaigne et Vincent Piraux.

En SR, la victoire revient à Louis Degroote qui, au volant de sa Volkswagen Golf GTI, aura dominé l’épreuve face à Alain Mattart.

Rallye-Sprint du Trèfle 2018

© Jacques Berger

Classement

Rallye-Sprint du Trèfle 2018

Classement complet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.