Rallye-Sprint Condruzien 2018 – Résumé

Ce dimanche, se déroulait la 7e édition du Rallye-Sprint Condruzien. Rapidement débarrassé d’Harry Herion qui perdait plus de 3 minutes dès l’entame de l’épreuve, Manu Bouts aura, une nouvelle fois, été redoutable au volant de sa BMW M3 E46. Empochant 3 meilleurs temps sur 4 possibles, le pilote BMW n’aura jamais été véritablement inquiété par ses adversaires et décroche ainsi son 6 sixièmes succès de la saison.

Terminant à 12,3 secondes du vainqueur, Thibaud Mazuin aura été auteur d’une très belle course pour son premier rallye au volant de la Skoda Fabia R5. Dans le rythme de Manu Bouts sur la quasi-totalité de l’épreuve, le pilote Skoda aurait pu être un sérieux prétendant à la victoire s’il n’avait pas perdu 12 secondes dans le premier chrono.

Profitant de l’abandon précoce de Jérémie Tomballe pour grimper sur le podium, Benjamin Defesche se sera très vite retrouvé esseulé en troisième position. Le pilote Peugeot complète donc le top 3 de la division 4 en devançant Jean-Louis Mingeot et Luc Lemmens d’un peu plus de 3 minutes.

Rallye-Sprint Condruzien 2018

© Lorick Jacquemin Photographie

Soyeurt prend sa revanche

Contraint à l’abandon aux Boucles Chevrotines, Sébastien Soyeurt aura pris une belle revanche, ce week-end à Haversin. Frappant fort d’entrée de jeu avec 2 meilleurs temps en autant de spéciales, le pilote Renault aura, ensuite, parfaitement géré son avantage sur ses adversaires pour remporter la victoire en division 1-2-3. Il s’impose ainsi avec 14,5 secondes d’avance sur Jérôme Constant qui signe son deuxième podium consécutif.

Perdant l’avantage sur celui que l’on surnomme « Jé » en fin de course, Philippe Castermanne n’aura pas été en mesure de reprendre sa seconde place. Echouant à 7,1 secondes du pilote Citroën, il termine sur la plus petite marche du podium en devançant l’autre Citroën de Laurent Mottet.

Le top 5 de la division est complété par Nicolas Vanderweerde qui à défaut de pouvoir s’emparer de la quatrième place aura su ternir le rythme de son prédécesseur.

Rallye-Sprint Condruzien 2018

© Lorick Jacquemin Photographie

Gestion parfaite pour Marée

Collant 6 secondes à son plus proche adversaire dans le premier chrono, Alain Marée aura, ensuite, parfaitement géré sa course pour décrocher la victoire à l’occasion de son premier rallye en PH. Au volant de son Opel Kadett GT/E, il devance les Ford Escort MKII de Pascal Regnier, Emille Tollet, Jean-Claude Simon et Philippe Hellings.

Seul rescapé en SR, Christian Delleuse remporte logiquement la victoire dans cette catégorie.

Rallye-Sprint Condruzien 2018

© Lorick Jacquemin Photographie

Classement

Rallye-Sprint Condruzien 2018

Classement complet

 

Photos : Lorick Jacquemin Photographie

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.