Ce dimanche, du côté de Braine-le-Comte, se disputait le Rallye de la Haute Senne. N’ayant plus été aperçu depuis la fin de saison dernière, Guillaume Dilley était de retour aux affaires au volant de la Ford Fiesta R5 de Christophe Devleeschauwer. S’adaptant très rapidement à sa nouvelle monture, il aura, dès la première spéciale, imposé son rythme. Si sur l’ensemble du rallye seul un meilleur temps lui échappait, le vice-champion de Belgique 2015 aura dominé tout du long pour, finalement, s’imposer avec près de 2 minutes d’avance sur Steve Fernandes. Ce dernier n’ayant rien su faire face à la pointe de vitesse de Guillaume Dilley.

Sur sa « petite » Opel Astra Kit-Car, Christophe Verstaen aura, une nouvelle fois, été redoutable. S’il termine à plus de 3 minutes du vainqueur, le pilote Opel aura su tenir tête à aux quatre roues motrices de Yann Munhowen et Erik Morée. Il termine ainsi sur la dernière marche du podium en devançant le pilote luxembourgeois de plus d’une minute. Sur sa Citroën DS3 R5 ex-Bod De Jong, Erik Morée complète le top 5 en échoue à seulement 10 secondes de Munhowen.

Rallye de la Haute Senne 2018

© Baptiste Photographie

Delleuse vainqueur en D1-2-3

En division 1-2-3, la course aura été dominé par Julien Delleuse. Intouchable, le pilote Opel n’aura laissé aucune chance à ses adversaires et remporte logiquement la victoire dans sa catégorie.

Si Anthony Kirsch avait l’avantage sur Eddy Marique en début de course, ce dernier hausse le rythme en seconde partie d’épreuve. Prenant l’avantage dans l’avant-dernière spéciale, il termine deuxième en devançant son adversaire du jour de 19 secondes.

Dans le même rythme que ses deux prédécesseurs, Hugo Page échoue aux portes du podium pour seulement 4 secondes. Il devance de plus d’une minute Jérôme Linchamps qui complète le top 5.

Rallye de la Haute Senne 2018

© David v Photography

Deblauw vainqueur de son duel face à Devleeschauwer

Dans les catégories historiques, la victoire en PH revient à Patrick Deblauw. Si Christophe Devleeschauwer prenait le meilleur départ au volant d’une monture similaire à son adversaire, le premier cité augmentait peu à peu son allure pour finalement s’emparer des commandes de la course en fin de rallye et s’imposer avec 14 secondes d’avance. Derrière ce duo, Simon Crook complète le podium, alors que Thierry Bouvart et Jochen Brichau clôture le top 5 de la catégorie.

En SR, Rony Lapporte est le seul rescapé et s’impose donc tout logiquement dans sa catégorie.

Rallye de la Haute Senne 2018

© Baptiste Photographie

Classement

Rallye de la Haute Senne 2018

Classement complet

 

Photos : David v photography et Baptiste photographie

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.