2 min read">

Rallye-Sprint Micky 2019 – Résumé

Ce dimanche du côté de Hermalle-sous-Huy, se disputait la 36e édition du Rallye-Sprint Micky. Venu préparer le Rallye de la Semois, Eric Cunin aura connu une course très tranquille. Débarrassé de deux de ses principaux rivaux dès l’ES1, le pilote Skoda aura en effet tout de suite été isolé. Leader d’un bout à l’autre de la course, le patron du team RSR s’impose ainsi largement.

Logiquement en retrait face aux montures plus puissantes, Patrick Thiry aura démontré une belle combativité. Profitant de l’abandon de Romain Delhez dans l’ultime spéciale, le pilote Peugeot s’offre une belle seconde place devant la Mitsubishi de Grégory Orban.

Suite à l’abandon de Jérémy Tomballe, le top 5 est clôturé par Lionel Vanbergen et Eric Lefevre.

RS Micky 2019
© Lorcik Jacquemin Photographie

Hubin tient sa première victoire en D1-3-4

Mettant tout le monde d’accord dès le premier chrono, Ludovic Sougnez aura très vite été stoppé dans son élan. Victime d’un bris de cardan sur sa Citroën Saxo, il était en effet contraint de renoncer dans l’ES2. Suite à ces soucis, Stéphane Hubin en profitait pour hériter de la tête de la course. Au volant de son atypique Opel Omega, il remporte ainsi un premier succès attendu depuis quelques courses en division 1-2-3.

Derrière le liégeois, Christophe Depreay profitait des abandons successifs d’Olivier Docquier et Frédéric Jamoulle pour grimper sur la seconde marche du podium. Un podium complété par Quentin Clignait.

Découvrant sa Citroën DS3 R3T, Jean-Michel Dumont termine aux portes du top 3. Progressant rapidement au volant de sa nouvelle monture, le pilote Citroën précède Jonathan Remilly qui sera finalement parvenu à prendre les devants sur Corentin Tordeur.

RS Micky 2019
© Lorcik Jacquemin Photographie

Junius le plus rapide en Histo

Dans les catégories réservées aux véhicules historiques, Lionel Junius aura été imbattable. Imposant son rythme d’un bout à l’autre de la compétition, le pilote BMW remporte la victoire en SR. Au terme des trois spéciales au programme, il devance de 43,1 secondes Julien Delleuse, habitué de la division 1-2-3 au volant de son Opel Corsa A GSI.

Toujours en SR, le quintet de tête est complété par Denis Jacob, Jean-François Gilles et Laurent Van Huffel.

Enfin, du côté des PH, c’est Kurt Vanderspinnen qui s’impose après la sortie d’Emile Tollet dans la dernière boucle. Au volant de sa Ford Escort MKI, le néerlandophone devance très nettement Sébastien Commençais. Antoine Roiseux clôture, quant à lui, le podium final devant Cyril Panozzo.

RS Micky 2019
© Lorcik Jacquemin Photographie

Classement

RS Micky 2019

Classement complet

Par Simon F

Photos : Lorick Jacquemin Photographie

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.