Rallye-Sprint Villersois 2018 – Résumé

Ce dimanche, du côté de Villers-le-Bouillet, se déroulait le Rallye-Sprint Villerois. Au volant de sa Mitsubishi Lancer Evo IX, Jean-Frédéric Colignon n’aura laissé aucune chance à ses adversaires. Imposant son rythme sur l’ensemble des 4 étapes chronométrées, le pilote Mitsubishi l’emporte largement en devançant la « petite » Volkswagen Golf Kit-Car d’Aurélie Dehaye. Cette dernière ne pouvant logiquement rien faire face à l’efficacité de la quatre roues motrices de tête, elle termine au deuxième rang avec 51,4 secondes de retard.

Prenant rapidement l’avantage sur Marc Collette, Michaël Lottefier aura très vite fait le trou face à son adversaire. Malgré une dernière tentative de celui-ci dans l’ultime spéciale, le pilote Renault s’adjuge la plus petite marche du podium avec un avantage de 19 secondes. Le pilote de la Subaru Impreza numéro 8 se contente, quant à lui, de la quatrième place de la division 4 devant Yannick Peigneur qui complète le top 5.

RS Villersois 2018

© Jack Guisset

Castermane premier leader. Linchamps vainqueur

En division 1-2-3, c’est Philippe Castermane qui bondissait en premier. Malheureusement la course du pilote Suzuki fut rapidement stoppée suite à des soucis de câble d’accélérateur qui profitait à Jérôme Linchamps. Auteur d’un très bon chrono dans la seconde spéciale, le pilote Peugeot gérait, ensuite, son avantage en tête de la course pour l’emporter et ainsi décroche sa première victoire en D1-2-3.

Démarrant timidement l’épreuve avant d’augmenter son rythme en fin de journée, Ludovic Sougnez n’aura pas été en mesure de combler entièrement son retard sur le leader. Il échoue donc en deuxième position à un peu plus de 8 secondes du pilote Peugeot. Julien Delleuse complète, quant à lui, le podium, malgré un bon début de course.

Ne concédant, finalement, que 11,1 secondes à Julien Delleuse, Laurent Cravillon se place aux portes du podium. Le sympathique pilote Renault, lauréat en classe 2, devance Serge Minet qui complète le top 5 avec 1,4 seconde d’avance sur Corentin Tordeurs.

RS Villersois 2018

© Jack Guisset

Tollet et Junius vainqueurs en PH et SR

Du côté des catégories réservées aux voitures historiques, Emile Tollet aura été l’homme à battre. Menant les débats d’un bout à l’autre de la course, le pilote Ford remporte la victoire en PH avec un peu plus d’une minute d’avance sur Dimitri Van Hove. Celui-ci place sa belle Alfa Roméo GTV6 sur la seconde marche du podium après avoir su résister à un ultime assaut de Marc Reynaert qui n’échoue qu’à 2,9 secondes du top 2.

Christophe Leclercq et Sébastien Commençais clôturent, de leur côté, le quintupler de tête.

En SR, la bagarre aura été haletante entre les BMW de Lionel Junius et Matthieu Louis. Au terme des quatre spéciales au programme, c’est le premier cité qui l’emporte en devançant son adversaire de seulement 2,5 secondes. Derrière les deux hommes, Guy Wauthier complète le classement.

RS Villersois 2018

© Jack Guisset

Classement

RS Villersois 2018

Classement complet

 

Photos : Jack Guisset

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.