Cyprus Rally 2018 – Résumé

Prenant la tête du rallye suite à la sortie d’Alexey Lukyanuk, Nasser Al-Attiyah ne sera pas parvenu à garder cette position très longtemps. En effet, victimes de crevaisons, le pilote Ford chutait aux portes du podium et semblait avoir perdu tout espoir de victoire au soir du premier jour. Cependant, alors que Juuso Nordgren, leader, partait à la faute dans la première spéciale dominicale, le qatari refaisait peu à peu son retard pour finalement reprendre la première place avec 2,3 secondes d’avance sur Simos Galatariotis avant l’ultime chrono. Dans ce dernier, Nasser Al-Attiyah fut contraint de s’arrêter suite à une nouvelle crevaison qui profita au chypriote, lui aussi victime d’une crevaison dans cette ultime spéciale. Néanmoins, le pilote Skoda remportant la victoire, 10 ans après le dernier succès d’un pilote local sur l’épreuve.

Prudent tout au long du week-end afin d’éviter les crevaisons, Bruno Magalhaes aura adopté la bonne stratégie. S’il ne se sera presque jamais montré menaçant pour la tête de course, le pilote portugais aurait pu s’imposer sur cette épreuve, au terme d’un dernier secteur chronométré palpitant, puisqu’il ne termine qu’avec 0,6 seconde de retard sur Simos Galatariotis.

Déjà sur le podium en Grèce, Norbert Herczig confirme à Chypre en clôturant le top 3 devant Nasser Al-Attiyah et Orhan Avcioglu qui décroche son premier top 5 en Championnat d’Europe.

Cyprus Rally 2018

© Thomas Fenetre

En bagarre face à David Botka dès le début de l’épreuve, Vojtech Stajf profitait d’une pénalité de 20 secondes de son rival pour prendre l’avantage dans le huitième chrono. Résistant, ensuite, parfaitement  aux attaques du pilote hongrois, le tchèque termine sixième en le devançant de 13,4 secondes. Derrière ce duo, Albert Von Turn und Taxis qui ne concède que 4,7 secondes à David Botka, termine huitième et marque ainsi ses premiers points de la saison.

Evoluant hors ERC-2, Christos Demosthenous termine neuvième après avoir perdu près d’une minute dans l’ultime spéciale. Il devance Petros Panteli vainqueur en ERC-2.

Panteli assure après la crevaison de Polykarpou

Se montrant le plus rapide dès le premier chrono, Panikos Polykarpou aura imposé son rythme sur la quasi-totalité des spéciales de la première journée pour creuser peu à peu l’écart. S’il aurait dû terminer la première étape avec un avantage d’une vingtaine de secondes, le chypriote se voyait rétrograder au deuxième rang suite à une pénalité pour un pointage en retard. Alors que seulement 2 dixièmes le séparaient du leader Petros Panteli, une crevaison venait ruiner son rallye. Contraint de s’arrêter pour changer la roue, il perdait près de 5 minutes et laissait son compatriote s’envoler en tête de l’épreuve. Assurant parfaitement sa fin de course, le pilote de la Mitsubishi numéro 20 s’impose en ERC-2.

Rapidement esseulé, Michalis Posedias aura été auteur d’une course sans accros. Repoussé à 33,8 secondes du vainqueur, il termine sur la seconde marche du podium devant Juan Carlos Alonso, handicapé par sa position sur la route le premier jour.

Echouant au cinquième rang après sa crevaison, Panikos Polykarpou termine à 25,1 secondes de Zelindo Melegari.

Cyprus Rally 2018

Pellier au dessus du lot

Redescendu en ERC-3 à l’occasion de cette quatrième manche, Laurent Pellier aura mis tout le monde d’accord. Déjà le plus rapide lors de la spéciale de qualifications, le pilote Peugeot aura largement dominé la course. Signant 11 meilleurs temps sur 12 possibles, le français n’aura jamais été inquiété par ses concurrents et remporte donc tout logiquement la victoire. Il devance d’un peu plus de 13 minutes le pilote local Kostantinos Televantos qui aura profité de l’abandon d’Artur Muradian pour grimper sur la seconde marche du podium.

Faisant ses débuts en Championnat d’Europe, Nobert Bereczki termine à une honorable troisième place au volant de sa petite Suzuki Swift Sport. Il devance, ainsi, Emma Falcon lauréate en ERC Lady’s Trophy et Catie Munnings qui aurait pu prétendre à une place sur le podium si elle n’avait pas écopé d’une pénalité de 15 minutes.

Cyprus Rally 2018

© Thomas Fenetre

Classement

Cyprus Rally 2018

Classement complet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.