Rally Islas Canarias 2018 – Résumé

Prenant le meilleur départ, Alexey Lukyanuk aura très vite creusé l’écart en tête de la course. Intouchable, le pilote Ford concluait la première journée avec 21,3 secondes d’avance sur son concurrent le plus proche. Alors qu’il aurait pu se permettre d’assurer jusqu’au podium final, le russe profitait du dernier jour pour accroitre son avance en tête du rallye en signant 5 scratches supplémentaires. Déjà vainqueur aux Açores il y a 6 semaines, Alexey Lukyanuk remporte ce Rally Islas Canarias 2018 avec 51,4 secondes d’avance.

Même s’il parvenait à devancer son compatriote à quelques reprises, Nikolay Gryazin n’aura jamais été en mesure de se battre pour la première place. Se montrant le plus rapide lors de la spéciale de qualifications, le russe aura été le meilleur du reste du peloton. Il termine donc sur la seconde marche du podium et s’impose par la même occasion en ERC Junior U28.

En lutte face à José-Antonio Suarez en début de course, Fabian Kreim aura su prendre l’ascendant à la mi-course. Résistant, ensuite, parfaitement aux attaques du pilote Hyundai, l’allemand termine sur la dernière marche du podium. Il devance l’espagnol qui termine donc quatrième, de 18, 9 secondes.

Devancé par Pierre-Louis Loubet qui semblait bien parti pour décrocher un premier top 5 cette saison, Laurent Pellier aura profité des soucis mécaniques du pilote Hyundai pour intégrer le top 5. Signant quelques bons chronos dont un scratch dans l’ES2, le pilote Peugeot échoue à seulement 1,5 seconde de la quatrième place.

Rally Islas Canarias 2018

Neuvième au soir du premier jour, Grzegorz Grzyb aura peu à peu augmenté son rythme le samedi pour récupérer quelques places. Au final, il termine sixième et devance un Bruno Magalhaes transparent.

Derrière le pilote portugais, il aura fallu attendre la toute dernière spéciale pour établir la hiérarchie. Echouant à seulement 2 secondes du pilote Skoda, Ivan Ares termine huitième. L’espagnol devance son compatriote Miguel Fuster d’à peine 1,2 seconde, alors que Eyvind Brynildsen qui clôture le top 10, ne pointe qu’à 1,6 seconde du pilote Hyundai.

Rally Islas Canarias 2018

© Marcin Rybak Photographer

Gryazin meilleur junior

En ERC Junior U28, la course aura été dominé par Nikolay Gryazin. Intraitable le russe s’impose avec 38,1 secondes d’avance sur Fabian Kreim qui aura pris l’avantage sur José-Antonio Suarez à la mi-rallye. Ce dernier, bien que restant dans le rythme, concède 18,9 secondes au pilote Skoda.

Revenant sur le pilote espagnol en fin de course, Laurent Pellier n’aura pas été en mesure de prendre l’avantage. Profitant, dans un premier temps, de l’abandon de Pierre-Louis Loubet, le français sera, ensuite, rapidement revenu sur le podium. Il lui aura, toutefois, été nécessaire de disputer une spéciale supplémentaire afin de prendre les devants puisqu’il échoue aux portes du top 3 pour seulement 1,5 seconde.

Le top 5 de la catégorie est complété par Hubert Ptaszek qui aura rapidement été distancé par ses adversaires.

Rally Islas Canarias 2018

Domination presque absolue pour Erdi

S’emparant des commandes du rallye dès la première spéciale, Tibor Erdi aura imposé son rythme sur l’ensemble de l’épreuve en ERC-2. Signant tous les meilleurs temps à l’exception de celui dans le tout dernier chrono, le pilote hongrois n’aura jamais été inquiété et s’impose donc sans la moindre difficulté.

Profitant de l’hécatombe dans les dernières spéciales, Sergei Remennik termine deuxième. Jamais en mesure de rivaliser face à la Mitsubishi de tête, le russe aura rapidement été distancé et termine avec plus de 6 minutes de retard sur le vainqueur de la catégorie.

Rally Islas Canarias 2018

Bernardi devant Gago qui l’emporte en Junior

En ERC-3, Florian Bernardi aura rapidement pris le meilleur sur ses concurrents. Creusant l’écart en tête de la catégorie, le français s’impose sans grande difficulté pour sa première course en Championnat d’Europe. Il devance les pilotes de l’ERC Junior U27, à commencer par Diogo Gago. En bagarre avec Martins Seks en début de rallye, le portugais aura d’abord eu du mal à distancer le pilote letton qui participait pourtant à son premier rallye sur asphalte. Alors que seulement 7 dixièmes séparaient les deux pilotes au terme du premier jour, le pilote Peugeot parvenait a peu à peu distancé son adversaire sur les spéciales du samedi. Il remporte ainsi sa seconde victoire de la saison en Junior U27 et devance Martins Seks qui aura étonné tout au long du week-end, de seulement 8,9 secondes.

Venant jouer les trouble-fêtes dans la bagarre entre Gago et Seks, Efren Llarena aurait été un adversaire de taille si une sortie de route ne l’avait pas contraint à l’abandon samedi matin. Profitant de cette sortie, Simon Wagner termine sur la plus petite marche du podium de la catégorie (et 4e en ERC-3) en concédant une vingtaine de secondes sur le duo de tête.

Quatrième en Junior, Tom Kristensson complète le top 5 en ERC-3, alors que Roberto Blach termine cinquième en ERC Junior U27.

Rally Islas Canarias 2018

Classement

Rally Islas Canarias 2018

Classement complet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.