Azores Airlines Rallye 2018 – Résumé

Prenant rapidement la tête de la course, Alexey Lukyanuk profitait, ensuite, d’une crevaison de son principal adversaire Ricardo Moura pour prendre le largue. Imposant son rythme sur le reste de l’épreuve, le pilote Ford pointait avec 47,9 secondes d’avance sur le portugais avant le dernier secteur chronométré. Assurant le show dans l’ES finale en effectuant quelques donuts, le russe s’offre sa première victoire sur l’Archipel des Açores en l’emportant avec 16,4 secondes d’avance sur Ricardo Moura.

Bien que dans le rythme du duo de tête, Bruno Magalhaes ne sera pas parvenu à triompher une seconde fois sur ses terres. Terminant à 9,3 secondes de Ricardo Moura, le pilote Skoda se place sur la plus petite marche du podium.

Repoussé à près d’une minute et demie du vainqueur, Chris Ingram n’aura pas démérité pour sa première course au volant d’une R5. Déjà auteur de quelques beaux chronos dont 2 top 2, le pilote britannique termine à une très belle quatrième place. Il devance le suédois Frédrik Alhin qui profitait de l’abandon de Martin Koci dans l’ultime spéciale pour intégrer le top 5 final.

Azores Rallye 2018

© MCA’s World

Prenant l’avantage sur Lukasz Habaj en fin de rallye, Norbert Herczig se classe au sixième rang en devançant le pilote polonais de  9,3 secondes.

Alors que la sixième place lui semblait promise, Rhys Yates ne sera pas parvenu à résister à la pression de Norbert Herczig et Lukasz Habaj. Commettant quelques petites erreurs dans la toute dernière spéciale, le britannique doit, finalement, se contenter de la huitième place en échouant à seulement 3,5 secondes du septième.

Le top 10 est clôturé par les locaux Ricardo Teodosio et José Pedro Fontes. Ce dernier prenant l’avantage sur Luis Rego dans la dernière ES.

Azores Rallye 2018

© MCA’s World

Ingram déjà au pouvoir

Pour sa première course en R5, Chris Ingram n’aura pas déçu. Se montrant déjà très performant, le pilote britannique aura été en lutte face à Martin Koci pendant la quasi-totalité de la course puisque les deux pilotes n’étaient séparés que de 4,7 secondes avant l’ultime spéciale. Une spéciale qui sera fatale au tchèque qui perdait une roue et tout espoir de victoire. Suite à cet abandon, le britannique s’impose en ERC Junior U28 en disposant de plus d’une minute d’avance sur Fredrik Alhin qui termine deuxième.

Sur la dernière marche du podium, on retrouve Rhys Yates. Prenant le meilleur départ, le pilote Skoda perdait, ensuite, un petite trentaine de secondes dans l’ES2 et chutait au classement général. Se montrant le plus rapide à plusieurs reprises, il retrouvait, cependant, rapidement le top 4 avant de profiter de l’abandon de Martin Koci pour grimper sur le podium.

Revenant très fort sur Luis Rego en fin de course, Fabian Kreim ne sera pas parvenu à prendre l’avantage. Le pilote allemand échoue à seulement 3,5 secondes de la quatrième place du pilote portugais.

Azores Rallye 2018

© MCA’s World

Alonso pousse Remennik à la faute

En ERC-2, Juan Carlos Alonso n’aura pas attendu pour imposer son rythme. Cependant, dans la troisième spéciale du rallye, l’argentin était victime de problèmes de pompe à essence. Perdant de précieuse seconde et écopant d’une pénalité pour pointage en retard, le pilote Mitsubishi semblait pourvoir dire au revoir à ses espoirs de victoire. Mais c’était sans compter sur un tête-à-queue de Sergei Remennik qui restait bloqué entre deux rochers un long moment. Récupérant, alors la tête de la course, Juan Carlos Alonso profitait, ensuite, d’une nouvelle erreur du pilote russe pour s’envoler en tête. Il s’impose, finalement, avec plus de 4 minutes d’avance sur Sergei Remennik.

Repoussé à plus de 12 minutes du vainqueur suite à un problème de turbo, Luis Pimentel termine tout de même sur la plus petite marche du podium. Le pilote portugais devance Menderes Okur qui complète le top 4.

Azores Rallye 2018

© MCA’s World

Gago vainqueur en ERC-3 et en Junior U27

Légèrement en retrait en début de course, Diogo Gago a, ensuite, profiter de sa connaissance du terrain pour prendre la tête de la course. Se retrouvant rapidement esseulé, le pilote portugais aura parfaitement assuré sa fin de rallye pour débuter sa saison par une victoire en ERC Junior U27 et en ERC-3.

Devant composer avec des problèmes de boite de vitesses dans la toute dernière spéciale, Martin Sesks échoue en troisième position, alors que la deuxième place lui semblait promise. Suite à ces soucis, cette dernière revient à l’espagnol Efren Llarena qui devance le letton de 29,7 secondes.

Rencontrant, lui aussi, des soucis de boite dans la toute dernière spéciale, Simon Wagner aura eu moins de chance puisqu’il fut contraint à l’abandon. C’est donc Dominik Broz qui termine au quatrième rang en Junior, alors que c’est le portugais Ruben Rodrigues qui pointe aux portes du podium en ERC-3.

Le top 5 du championnat Junior U27 est complété par Catie Munnings.

Azores Rallye 2018

© MCA’s World

Classement

Azores Rallye 2018

Classement complet

 

Photos: MCA’s World

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.