A tout juste 61 ans, Patrick Snijers ne semble toujours pas décidé à ranger sa combinaison. Après une saison conclue par un titre en GT, le septuple champion de Belgique passera au niveau supérieur en 2019. En effet, il troquera sa mélodieuse Porsche 997 GT3 pour une toute nouvelle Volkswagen Polo GTI R5. Monture avec laquelle il viendra se mesurer aux références du championnat actuel.

Snijers passera au niveau supérieur en 2019

Après une saison quasi complète en Porsche, Patrick Snijers s’apprête donc à faire son retour dans la catégorie reine du BRC. Quatrième du championnat pilote l’an dernier, le pilote BMA cherchera à faire encore mieux en 2019. Et ce malgré une concurrence qui s’annonce très relevée.

“La bête de compétition a encore pris le dessus à ce niveau-là”, annonce Patrick Snijers. “Je l’ai dit mille fois : je suis un gagnant et je déteste perdre. Samedi prochain, je participerai au Rally van Haspengouw avec une Volkswagen Polo GTI R5. C’est la voiture la plus récente de cette nouvelle génération de R5. La Porsche est et reste une voiture fantastique, mais elle ne me permet plus de rivaliser pour la victoire. Avec la Polo, ce sera de nouveau possible, même si je suis bien conscient que la concurrence sera rude. Ma dernière victoire au général remonte à l’East Belgian Rally en 2013 et j’aimerais gagner une autre course cette année. Non seulement pour moi, mais aussi pour mon copilote, Davy Thierie, ainsi que pour mon fidèle partenaire, MAES Containers, sans qui cela n’aura pas été possible.”

Snijers passera au niveau supérieur en 2019

Evoluant à ses côtés depuis le dernier Rallye de Wallonie, Thierie Davy ajoute : “J’ai travaillé avec Bernhard Ten Brinke pendant quelques années aux Pays-Bas. En Belgique, je n’ai jamais participé à un championnat complet et j’ai donc vraiment hâte que la saison commence. Enfant, j’étais fan de Patrick Snijers. Maintenant, je peux m’asseoir à côté de lui dans une des meilleures voitures du championnat. J’ai toujours rêvé de remporter le titre, mais je suis suffisamment réaliste pour comprendre que nous devons d’abord apprendre à connaître la voiture pour, ensuite, nous battre pour la victoire. Le titre ne sera donc pas pour demain et peut-être pas pour après-demain. Mais les rêves sont permis et dans le sport, tout est possible.”

Malgré une expérience relativement limitée en R5, nul doute que Patrick Snijers fera assurément partie des outsiders cette saison.

Photo : Timothy David Photography

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.