1 min read">

Ce weekend se déroulait la dernière phase du RNT Rally Challenge organisé par le RACB. Disputé pendant trois jours, les huits candidats sélectionnés ont pu prendre le volant de Peugeot 208 R2 afin de réaliser le meilleur temps lors d’une spéciale chronométrée qu’ils ont parcouru cinq fois.

Les huit candidats, à savoir les cinq finalistes de la phase précédente ainsi que les trois meilleurs pilotes du JBRC à l’issue de l’East Belgian Rally, ont donc dû réaliser le meilleurs temps sur une spéciale type.

« C’est sur un tronçon de 4,8 km de l’étape spéciale de Creppe que les concurrents étaient jugés. » a expliqué le coach du RACB National Team, Marc Duez. « Ce secteur reprenait toutes les difficultés rencontrées en rallye: des portions étroites, des passages lents et d’autres, en revanche, où il fallait un ‘gros coeur’ pour faire la différence. La spéciale, organisée comme dans un véritable rallye, comprenait trois variantes. Samedi, les finalistes en ont emprunté deux. Dimanche, ils l’ont parcourue en sens inverse. Chacun des équipages disposait d’une Peugeot 208 R2 à set-up identique. Au total, les finalistes ont effectué cinq passages. »

Au terme de la « Power Stage », nom de cette ultime phase, c’est Guillaume De Mévius qui s’est imposé. Il participera donc au prochain rallye du Condroz au volant d’une Peugeot 208 R2 aux couleurs nationales avant de disputer, en 2017, une saison complète en championnat de Belgique Junior avec le RACB.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.