3 min read">
Herock Spa Rally 2017 – Résumé

S’emparant de la tête du rallye à la suite de la touchette de Kevin Abbring qui dominait la course, Kris Princen ne sera pas parvenu à s’imposer. En effet, Cédric Cherain qui pointait avec près de 40 secondes de retard sur le pilote BMA, parvenait à quelque peu résorber son retard en revenant à une vingtaine de secondes de la première place avant l’ultime chrono qui sera fatal à Kris Princen, parti en tonneau à seulement quelques kilomètres de l’arrivée. C’est donc Cédric Cherain qui s’impose. Le liégeois remporte sa quatrième victoire en championnat de Belgique.

Après son abandon à l’Haspengouw, Benoit Allart qui fut bien aidé par les abandons de Kris Princen et de Kevin Demaerschalk, aura été auteur d’une belle course. Se montrant très prudent sous la pluie, le pilote de Marche-en-Famenne sera parvenu à éviter les nombreux pièges de ce Spa Rally et termine deuxième en accusant tout de même un retard de plus de six minutes.

Effectuant un tour de trop dans la spéciale show tracée sur le circuit de Spa-Francorchamps, Vincent Verschueren qui pointait à la quatorzième place au terme de la journée du vendredi, sera parvenu à remonter au classement général. L’ex-motard termine sur la dernière marche du podium et marque donc de gros points dans la course au titre.

Quatrième, Armand Fumal réalise son meilleur résultat en championnat de Belgique et devance la Porsche de Frédéric Bouvy qui complète le top 5, et qui s’impose en RGT.

Jo Rallye Photography

Evoluant également au volant d’une Porsche 997 GT3, Jochen Claerhout termine sixième devant Bastien Rouard qui est le seul rescapé en RC3.

Huitième Romain Delhez s’impose en RC4 et devance au classement général Marc Duez et Aurélie Dehaye qui l’emporte en NCM.

On notera que le coréen, Choene Lim, occupait une belle troisième place avant d’arracher une roue dans la spéciale 6 et de devoir renoncer.

Delhez impose son rythme en RC4

Si c’est bien Guillaume De Mévius qui fut le premier leader, le pilote du RACB National Team devait rapidement jeter les gants pour casse moteur, laissant Romain Delhez imposer son rythme jusqu’au podium final. Ce dernier l’emporte avec près d’une minute d’avance sur Jean-François Goblet.

Le podium est complété par Andy Dewaleff qui termine devant Pierre Vauterin.

Romain Degreer termine cinquième au volant de sa vieillissante Citroën C2 R2.

Jo Rallye Photography

Sortie pour Maes. Victoire pour Prinzie

Du côté des historiques la course fut animée par le duel qui opposait Stefaan Prinzie à Robin Maes. Si c’est ce dernier qui pointait en tête avant la dernière spéciale de la deuxième boucle, le pilote de la BMW aux couleurs Camel perdait vite tout espoir de victoire suite à une sortie de route, laissant donc Stefaan Prinzie prendre la tête avec plus de 6 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant.

Deuxième Sébastien Cuvelier aura été l’homme à battre de la journée du samedi, malheureusement une pénalité d’une minute et les précieuses secondes perdues dans les spéciales du vendredi, l’empêchait de revendiquer la victoire finale.

Sur la dernière marche du podium André Lausberg. Le pilote Porsche échoue à un peu moins de 30 secondes de la seconde place.

Le top 5 est clôturé par Arthur Kerkhove et Luc Caprasse.

Jo Rallye Photography

Top 30

Classement complet

 

Photos: Jo Rallye Photography

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.