Très prometteur pour sa première saison en R5, Sébastien Bedoret tentera de mettre à profit son expérience acquise en 2019. Le pilote de Donstienne, soutenu par Skoda Belgique depuis le dernier TAC Rally, s’apprête, en effet, à disputer une nouvelle saison très chargée au volant de la Fabia R5 officielle.

Souvent en mesure de viser le top 5 voire le podium, Sébastien Bedoret repartira donc pour une nouvelle campagne au volant de la Skoda Fabia R5 qui sera, cette année, couvée par le team SXM. En plus de son programme en championnat de Belgique qui comptera 7 rendez-vous, le pilote Skoda disputera, en parallèle, 3 manches du championnat du monde.

Bedoret continuera sur sa lancée

« Il y a un an, je n’avais pas encore disputé un seul rallye au volant d’une voiture de la catégorie R5. Aujourd’hui, je me retrouve avec un programme cinq étoiles pour 2019 ! » annonce Sébastien Bedoret. « Notre saison débutera au Haspengouw Rally. À l’exception du Spa Rally et du Sezoens Rally, nous devrions participer à toutes les autres manches du Championnat de Belgique. En outre, nous ajouterons trois épreuves en WRC-2 : le Tour de Corse, l’ADAC Rallye Deutschland et le RACC Rally Catalunya. Mais il n’est pas exclu que ce programme soit étoffé ou adapté, selon le déroulement de la saison. »

Responsable des relations publiques de la marque, Catherine Van Geel explique : « Chez Skoda Belgium, nous sommes très heureux de pouvoir poursuivre notre collaboration avec Sébastien et Thomas. En 2018, nous avons rencontré deux jeunes hommes talentueux, très motivés et travailleurs. L’objectif est maintenant de continuer à les développer avec Skoda. En ajoutant des épreuves du Championnat du Monde à leur programme belge, ils pourront poursuivre leurs apprentissages. »

Bedoret continuera sur sa lancée

Après avoir remporté plusieurs meilleurs temps en fin de saison 2018, Sébastien Bedoret et son copilote Thomas Walbrecq devront confirmer en venant s’immiscer dans la bagarre face aux ténors du championnat belge.

« En Belgique, ils devront prouver qu’ils sont assez rapides pour concurrencer les premiers, » ajoute Freddy Loix. « Au cours des rallyes du Championnat du Monde, ils devraient acquérir un maximum d’expérience. Dans le même temps, ils suivront quelques étapes non-revêtues, également dans une perspective d’avenir. »

Par Simon F

Photo : Timothy David Photography

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.