East Belgian Rally 2022 – Résumé

Dans les cantons de “l’East”, Stéphane Lefebvre n’a pas fait exception. Le français s’est de nouveau imposé, asseyant définitivement sa domination sur cette campagne du Belgian Rally Championship. Avec 6 succès au conteur, le pilote Citroën est en effet presque titré alors qu’il reste encore deux manches à disputer. Toutefois, si sa victoire est un nouveau fait, sa domination l’est un peu moins. Face aux conditions changeantes, l’ancien pilote du WRC a eu quelques difficultés à trouver la composante pneumatique la plus adaptée. Adrian Fernémont en profitait alors pour lui mener la vie dure tout au long de l’évènement. Si bien que le pilote Skoda pointait encore en tête à deux chronos du terme. C’est finalement l’obscurité qui permettra au nordiste d’avoir le dessus, s’imposant en fin de compte pour 12,1 secondes.

East Belgian 2022
© rallye054

De retour après une grosse pause estivale, Adrian Fernémont a visiblement repris du poil de la bête. Le pilote Skoda a en effet été le seul en mesure de rivaliser avec Lefebvre pour la victoire. Sacrée performance, tant le français se montre dominateur à l’accoutumée ! Le double champion de Belgique peut donc être satisfait de sa deuxième place. D’autant qu’il n’a, lui, plus roulé depuis le Rallye de Wallonie en avril dernier. Sur le podium, il devance un toujours aussi épatant Gino Bux. Malgré deux petites erreurs, le pilote SXM décroche ici un nouveau podium. De quoi continuer sur sa belle lancée.

Derrière ce trio, Cédric Cherain a parfaitement mené sa Porsche 997 GT3. Dans des conditions qui ne lui donnaient pourtant pas l’avantage, le liégeois s’est montré agile pour s’immiscer derrière les meilleures R5 / Rally2. Belle performance ! Il termine quatrième et remporte une évidente victoire en RGT. On le retrouvera au Condroz avec le titre comme objectif. Lancé à sa poursuite, le local Kevin Hommes signe, lui aussi, un beau résultat. Cinquième à l’arrivée, le pilote Skoda a su éviter les pièges de son épreuve. Ce qui lui permet de signer le meilleur résultat de sa carrière.

East Belgian 2022
© Quentin Carpentier Photographie

Aux portes du top 5, Mats Van Den Brand a parfaitement mené le galop d’essai de sa nouvelle “Bête”. Il s’agit d’une BMW M3 E36 développant 430 chevaux, rien que ça ! Malgré les conditions, le néerlandais se hisse au sixième rang à son volant. Un beau résultat d’autant qu’il termine à seulement 3,4 secondes de la Skoda de Hommes. Dans ses rétroviseurs, Tom Rensonnet signe, lui aussi, une très belle prestation. Pleinement remis, semble-t-il, de sa sortie au Wallonie, le concurrent du RACB décroche la septième place finale. Il remporte par la même occasion la victoire en Junior au terme d’une course qu’il a très nettement dominé.

Au volant de sa Ford, Nicola Stampaert réalise l’une de ses meilleures prestations. Huitième, il a finalement eu le dernier mot sur Steve Fernandes. Le luxembourgeois ne déméritant pas aux commandes de sa Peugeot 208 Rally4. La hiérarchie est ainsi respectée. Le top 10 est complété par Gilles Pyck qui découvrait le parcours de l’East Belgian. Sans nier la belle prestation de Rensonnet, le flandrien s’accablait de deux crevaisons qui l’ont rapidement éloignée de son adversaire. Ce n’est que partie remise !

East Belgian 2022
© Christophe Dupont Photographie

Pour finir, jetons un oeil du côté des autres catégories. Dans le Clio Trophy, Benoit Verlinde arrache une belle victoire face à Casper Nielsen. Il devance en effet le danois de seulement 1,4 seconde à l’arrivée. Profitant, lui, des soucis de ses différents adversaires, Richard Pex décroche son premier succès en Master Cup. Du côté de la compétition réservée aux anciennes montures, c’est Sascha Oosterlink qui l’emporte, 12,2 secondes devant Reiner Feltes. Enfin, Bruno De Wilde s’impose en 2WD Trophy.

Top 10

East Belgian 2022

Simon F

Photos : Matthis Demoulin – Photographe, Quentin Carpentier Photographie & Christophe Dupont Photography

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.