Spa Rally 2018

A un peu plus d’une semaine de la seconde manche du Championnat de Belgique, les organisateurs du Spa Rally font le point sur les différentes nouveautés qui seront apportées à l’épreuve, ainsi qu’à son parcours. Celui-ci sera, d’ailleurs, composé de 15 spéciales pour près de 200 kilomètres à parcourir contre le chrono.

Au niveau des nouveautés, les assistances et les pôles d’organisations (contrôle technique, marquage des pneus, refuelling, zone technique, média,…) seront, désormais, située au circuit de Spa-Francorchamps. Le podium restera, quant à lui, situé sur la Place du Monument à Spa et sera emprunté à 7 reprises par les concurrents durant tout le week-end. De plus, le vendredi, les voitures seront accueillies au parc de Sept Heures situé au centre de la cité thermale durant un peu moins de 2 heures (de 16h33 à 18h15), ainsi que pour la nuit du vendredi au samedi.

En ce qui concerne le parcours de cette 4e édition du Spa Rally, celui-ci sera quelque peu revu par rapport aux éditions présentes.

Les hostilités débuteront dès le jeudi fin d’après-midi avec le shakedown basé sur le site habituel de la Vecqueterre à Spa.

Spa Rally 2018

© Jordan Dozin Photography

Vendredi, 5 spéciales seront au programme avec un premier chrono, celui de l’Eau Rouge (ES1) programmé à 15h08, identique à l’an dernier et entièrement tracé sur le circuit de Spa-Francorchamps avec un départ situé sur la pitlane F1 du circuit. Après une pause de près de 2 heures à Spa, les concurrents prendront, ensuite, la direction des spéciales de Reid-Theux (ES2-4) et de Mont-Rivage (ES3-5) qui seront à parcourir à deux reprises.

Le chrono de Reid-Theux sera quelque peu modifié par rapport à 2017 puisque après le lieu-dit Bois Renard, la spéciale ne remontera plus vers la route nationale, mais obliquera à droit vers Becco. Les concurrents emprunteront, ensuite, la descente en direction de Jevoumont, puis la portion menant vers « Les Minères » pour rejoindre l’épingle des Quatre Chemins.

Juge de paix de cette édition, l’ES de Mont-Rivage sera une alternance de semi-technique et de technique avec un début de spéciale rapide jusqu’au village de Hockai avant de rejoindre le plateau de Cronchamps et une portion étroite, exigeante et sinueuse. De là, retour sur la spéciale « historique » de Ster, avec son jump en montée, puis la route de contournement du circuit, avant le finish installé à l’entrée du village de Rivage.

Spa Rally 2018

© Jordan Dozin Photography

Samedi, 2 boucles de 5 spéciales seront au menu, et ce à partir de 08h25.

Chacune de ces deux boucles débutera avec deux spéciales tracées dans l’enceinte du circuit de Spa-Francorchamps. Cependant, pas d’inquiétude, ces 2 premiers tronçons emprunteront la route de service pour proposer un tracé 100% rallye. Le chrono de Blanchimont (ES6-11) débutera au pied du Pitbuilding et rejoindra, par le tunnel Swaters, l’autre côté de la piste pour, ensuite, se diriger vers le circuit de Karting. Là, après une épingle gauche et avant de rejoindre les paddocks par la grille du bas, les concurrents emprunteront une portion baptisée Dakar. Ce tour sera à parcourir 3 fois avant de pouvoir rejoindre la spéciale de Combes (ES7-12) qui démarrera au Karting et qui remontera le circuit en sens inverse jusqu’aux Combes. Les équipages retrouveront, ensuite, la route de service pour déboucher sur le Raidillon, qu’ils emprunteront en descente, par le chalet de l’EBRT. Après l’épingle de l’ancienne douane, un petit bout de circuit les emmènera jusqu’à la grille de Kemmel pour une nouvelle descente conclue par une épingle gauche très musclée menant vers le Double Gauche. Ils retourneront, ensuite, vers le karting au tour 1, alors qu’ils feront cap sur l’arrivée aux Combes en obliquant à gauche au tour 2.

Après ses deux spéciales au circuit et un passage à l’assistance, direction la spéciale show de Fays (ES8-13). Une spéciale rapide, mais délicate avec plusieurs sommets et virages masqués. Ensuite, les différents équipages se dirigeront vers la classique spéciale de La Clémentine (ES9-14) qui sera presqu’identique à 2017 avec pour seule modification la bifurcation à droite à hauteur de Spaloumont.

Enfin, la boucle se terminera avec le passage dans la toute nouvelle spéciale Le Maquisard (ES10-15). Celle-ci débutera au-dessus de Winamplanche par la montée vers l’école provinciale d’horticulture avant d’empreintes le tracé de la course de côte du même nom en descente. En bas de celle-ci, retour vers Winamplanche en direction de la Vecqueterre et sa cuvette, avant l’arrivée, également, très délicate.

Infos complémentaires: ici

 

Photos: Jordan Dozin Photography

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.