TAC Rally 2019 – Résumé

Rapidement débarrassé de Cédric Cherain, parti à la faute dans l’ES3, Kris Princen aura largement dominé les débats. Leader incontestable, le pilote Volkswagen n’aura laissé aucune chance à ses adversaires et s’impose pour la seconde fois cette saison. Il devance un excellent Sébastien Bedoret qui aura livré une belle course et qui ne lui concède que 18,5 secondes.

TAC Rally 2019
© MDphotography

Pour la troisième place, la lutte aura été haletante entre Adrien Fernémont et Vincent Verschueren. En bagarre jusque dans la dernière spéciale les deux hommes auront eu du mal à se départager. Au terme des quatorze spéciales au programme, c’est Adrian Fernémont qui remporte ce duel. Il devance le champion de Belgique 2017 de seulement 4,4 secondes.

Evoluant sur un rythme constant tout au long du rallye, Ghislain De Mévius aura su éviter les erreurs. Très vite été esseulé en cinquième position, le pilote Skoda n’aura pu faire mieux. Il termine donc en queue de top 5 à plus d’une minute de la victoire.

TAC Rally 2019
© MDphotography

Après l’abandon de Pieter-Jan Michel Cracco et la pénalité de Niels Reynvoet, la sixième place revient, finalement, à Patrick Snijers. Au volant de sa Polo R5, le pilote BMA aura peu à peu augmenté son rythme pour terminer aux portes du top 5. Il devance les Skoda de Bert Cornelis et Niels Reynvoet.

Assurant à nouveau le spectacle au volant de sa mélodieuse Porsche, Tim Van Parijs se hisse en neuvième position. Lauréat en RGT face à Chris Debyser, le porschiste devance, au général, la C3 R5 de Kevin Demaerschalk qui complète le top 10.

TAC Rally 2019
© MDphotography

Derrière les meilleurs R5, on notera la belle onzième place de Paul Lietaer au volant de sa nouvelle Ford Escort RS Cosworth. On n’oublie pas non plus la victoire de Kurt Braeckevelt en M-Cup pour 3,9 secondes face à Chris Algoedt.

Wagemans vainqueur surprise

En Junior, le début de course aura été animé par le duel opposant Gilles Pyck à Grégoire Munster. Un duel qui tournait à l’avantage du pilote Peugeot dans l’ES7 suite à la sortie de route du fils Munster. Alors large leader, Gilles Pyck semblait idéalement parti pour remporter la victoire, mais une erreur dans l’avant-dernier chrono venait ruiner ses espoirs. Tout profit pour Joachim Wagemans qui remporte ainsi une victoire surprise en junior.

Derrière le pilote Peugeot, Glenn Snaet s’offre une belle deuxième place devant Tobias Brüls qui décroche un nouveau podium. Valentin Vertommen et Thibaud Mazuin complètent, quant à eux, le top 5 de la catégorie.

TAC Rally 2019
© MDphotography

Première victoire en HBRC pour Toorré

Vainqueur à Spa, Dirk Deveux n’aura pu défendre son statut à Tielt. Pénalisé par des soucis de boite de vitesses, le flandrien doit se contenter de la deuxième place finale derrière Nick Toorré. Ce dernier profitant de l’abandon de Glenn Janssens peu après la mi-course pour prendre l’avantage et s’imposer en HBRC.

Troisième, Sascha Oosterlinck aura parfaitement su résister aux attaques de Frank Baert. Gérant son avantage face à ce dernier, il s’adjuge la plus petite marche du podium en devançant de 7,7 secondes son adversaire du jour.

Pointant à 10,4 secondes de la Sierra de Frank Baert, Arthur Kerkhove vient compléter le top 5.

Classement

TAC Rally 2019

Classement complet

Photos : MDphotography

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact