Sezoens Rally 2019 – Résumé

Se montrant le plus rapide dès l’entame du rallye, Kris Princen aura rapidement faite le trou. Dominant largement ses adversaires tout au long de la journée, le pilote BMA n’aura jamais tremblé. Comptant plus d’une vingtaine de secondes d’avance, le champion de Belgique en titre attaquait les deux dernières spéciales sereinement. Gérant parfaitement sa fin de course, il décroche une troisième victoire à Bocholt.

Au contact de Cédric Cherain, alors deuxième, pendant toute une partie de la course, Sébastien Bedoret profitait d’une crevaison du liégeois dans l’ES10 pour prendre l’avantage. Mais alors que la seconde place lui semblait promise, l’ultime chrono se montrait favorable à Vincent Verschueren. Ce dernier s’emparant finalement de la seconde marche du podium avec 11,8 secondes d’avance sur le pilote Skoda Belgique, victime d’une crevaison en fin de parcours.

Ne parvenant pas à s’imposer face à Vincent Verschueren et Sébastien Bedoret, Adrian Fernémont doit se contenter de la quatrième place. Il devance ainsi Cédric Cherain qui aura tout perdu suite à sa crevaison.

Sezoens Rally 2019
© Greg Tims Photography

Réintégrant rapidement le top 10 après un tout droit dans l’ES1, Ghislain De Mévius n’a pas su se mêler à la lutte pour le top 5. Il échoue ainsi au sixième rang devant Pieter-Jan Michel Cracco qui poursuit son apprentissage de la Fabia R5.

A plus de 3 minutes du vainqueur, on retrouve les premiers pilotes étrangers. Impuissant face aux références belges, l’irlandais Stephen Wright se classe huitième. Il précède les néerlandais Erik Van Loon et Michel Becx qui clôturent le top 10 du classement général.

Sezoens Rally 2019
© Greg Tims Photography

Munster intouchable en Junior et en RC4

Que ce soit Junior ou en R2, Grégoire Munster aura survolé les débats. S’offrant la quasi-totalité des meilleurs temps en R2, le pilote Opel s’impose très nettement sur cette cinquième manche de la saison. Et ce malgré la présence de Timo Van Der Mareil qui n’aura, ici, rien su faire pour contrer le belge.

En lutte face à Tobias Brüls après avoir écopé d’une minute de pénalité, Gilles Pyck n’aura pas tardé à reprendre l’avantage. Creusant, ensuite, l’écart, il s’adjuge la seconde place en Junior devant l’autre pilote Peugeot.

Pour son deuxième rallye, Charles Munster termine quatrième de la catégorie.

Sezoens Rally 2019
© Greg Tims Photography

Du côté des propulsions, on notera la victoire en M-Cup de Gunther Monnens et en RGT de Robby Moers, seul rescapé de cette catégorie.

Deveux de bout en bout

Aux commandes de la course dès la première spéciale, Dirk Deveux aura très vite fait la différence. Maintenant ses adversaires à distance, le pilote Ford décroche la victoire en HBRC devant Guino Kenis. Malgré plusieurs scratches, ce dernier ne sera jamais parvenu à inquiéter le premier cité. Il termine donc deuxième à 47 secondes de la Sierra RS Cosworth.

Repoussé à plus de 7 minutes du lauréat, Jens Maes n’aura logiquement pas été en mesure de rivaliser face à aux Youngtimers de tête. Au volant de son Opel Ascona B, il termine donc sur la dernière marche du podium.

Leader du championnat, Arthur Kerkhove s’offre la quatrième place devant Koen Verhaeghe.

Classement

Sezoens Rally 2019

Classement complet

Photos : Greg Tims Photography

Par Simon F

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact