Après s’être fait remarquer en 2016 et 207 au volant d’une Ford Fiesta R5, Adrian Fernémont troquera son habituelle monture pour la saison 2018. Il sera, en effet, présent sur les 4 manches wallonnes du Championnat de Belgique au volant de la Skoda Fabia R5 Sam Mazuin du team Racing Technology. Une monture qu’il a déjà eu l’occasion de piloté lors de la dernière édition du Rallye-Sprint d’Haillot.

« Un pilote namurois dans une voiture préparée à Namur, c’est plutôt sympa et motivant, » commente Adrian Fernémont. « Etant donné que nous pouvons compter sur le soutien de nombreux partenaires de la région, tout le monde a voulu marcher dans cette même direction. Et puis, le courant est tout de suite très bien passé avec l’équipe et j’ai pu constater son grand professionnalisme pour avoir participé au Rallye-Sprint de Haillot en 2017 avec la Fabia R5. Lors de cette épreuve, je me suis rendu compte que la Skoda était plus difficile à exploiter au maximum que la Ford. Mais elle est aussi plus performante une fois qu’on l’a bien en main. Un temps d’adaptation nous sera donc nécessaire pour en avoir la totale maitrise et être dans le coup, mais je pense que le choix est judicieux ! »

 

Fernémont pilotera une Skoda Fabia R5 sur les 4 manches wallonnes

A son volant le pilote namurois disputera donc le Spa Rally, le Rallye de Wallonie, l’East Belgian Rally et, enfin, le Rallye du Condroz. Deux autres rallyes pourraient, également, venir étoffer son programme. De quoi lui permettre de jouer une place d’honneur au classement pilote du Championnat de Belgique.

« Spa et l’East Belgian constitueront des séances de tests grandeur nature avant nos deux gros objectifs de la saison que sont le Wallonie et le Condroz, » explique-t-il. « Avec mon copilote Samuel Maillen, nous espérons ajouter deux autres courses à notre programme : le TAC Rally et l’Omloop van Vlaanderen. A l’heure actuelle, nous n’avons que très peu de chances d’y participer. Tout dépendra des éventuels futurs sponsors, mais nous y travaillerons fermement. »

Pour ce qui est de son objectif, Adrian Fernémont espère, évidemment, faire mieux qu’en 2017. Il reste, toutefois, prudent sur ses ambitions: « Après avoir été troisièmes meilleurs performers du dimanche à Jambes et classés aux pieds du podium à Huy en présence d’un plateau bien fourni, nous espérons faire un peu mieux. C’est-à-dire finir sur le podium !  Je reste, cependant, les pieds sur terre car je sais que les ténors du championnat sont difficiles à aller chercher. Cela ne servira à rien de vouloir tenter le diable pour des résultats inatteignables, le but étant de participer à toutes les courses qu’on a prévues. »

 

Photo: Véro Immel Photography

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.