3 min read">
Herock Spa Rally 2017

Dans deux semaines se disputera la seconde manche du championnat de Belgique des rallyes, le Herock Spa Rally. Seize spéciales réparties sur deux jours de course sont au programme de cette édition pour un peu moins de 200 kilomètres de secteurs chronométrés.

Vendredi 17 mars, deux boucles de deux spéciales sont prévues. La première spéciale: Eau Rouge (ES 1-3), sera entièrement tracée sur le circuit de Spa-Francorchamps, avec un départ à la grille d’entrée de la pitlane F1. Au bout de la pitlane Endurance, les équipages obliquent à droite et traversent le bas du paddock avant d’emprunter la route de service pour monter vers la barrière située au milieu des Combes. Ensuite, ils empruntent la piste et descendent le Raidillon avant de négocier une épingle au bas de ce même Raidillon afin de bifurquer vers la route de l’Ancienne Douane, puis remontent vers la Source, la Chicane et retour au point de départ pour un deuxième puis un troisième tour. Ce dernier tour se clôturera au bas du paddock avec un virage à droite menant vers le flying finish.

Ensuite les concurrents prendront la direction de l’ES de Ster-Amermont-Andrimont (ES 2-4) qui sera la spéciale la plus longue du rallye avec ses 25,41 km. Après une entrée en matière classique depuis Ster et la descente vers la ferme Foguenne près du grand parking du circuit, les concurrents négocient le rond-point et filent à droite sur la route de contournement. Arrivés aux Combes, ils montent sur le circuit qu’ils quittent au bas de la « nouvelle portion » pour un passage très sinueux autour du Campus leur permettant de retrouver l’ancien tracé. Là, ils mettent le cap sur Stavelot puis, juste avant le carrefour à l’entrée de la Cité du Laetare, ils tournent à droite vers Amermont et retrouvent ensuite la route principale pour quelques centaines de mètres. La suite prévoit la descente vers Neuville puis Ruy d’où ils remontent en direction d’Andrimont pour franchir la ligne, juste avant Le Rosier.

Jo Rallye Photography

Samedi 18 mars, le menu sera copieux avec trois fois quatre spéciales à parcourir. Les concurrents débuteront la journée avec la spéciale de Stavelot-Wanne-Aisomont (ES 5-9-13) qui est identique à celle de 2016 avec un départ à la sortie de Stavelot et la classique descente de Wanne.

Ils prendront ensuite la direction d’un tout nouveau chrono, celui de Rochelinval-Fosse (ES 6-10-14). Le début de la spéciale est étroit, jusqu’à Bergeval. Ensuite, le rythme s’accélère d’abord dans la portion menant vers Fosse puis et surtout dans la descente vers le terrain de football de Basse-Bodeux, avec un petit passage sur de la bonne terre et plusieurs courbes pour « grands garçons ».

La troisième spéciale du jour sera celle de Bierleux-Xhierfomont-Meuville (ES 7-11-13). Si le début de la spéciale reste classique avec la vallée de la Lienne, les épingles de Targnon et la montée vers Xhierfomont, le reste sera inédit avec une épingle droite vers Meuville avant de prendre un chemin récemment réasphalté en direction de l’arrivée près de Rahier.

La spéciale de Sassor-Tiège-La Clémentine (ES 8-12-16) clôturera la boucle. Là encore, la spéciale sera identique à celle de 2016. Le flying finish sera installé à Spaloumont (uniquement) pour le deuxième afin de respecter la législation concernant le nombre de véhicules autorisés à circuler en forêt. La portion de terre en fin de spéciale sera donc supprimée pour ce passage.

Timing

 

Photos: Jo Rallye Photography

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact