2 min read">

Déjà présent l’an dernier avec deux pilotes et un programme de cinq rallyes qui avait été quelque peu écourté, Citroën Belux sera de nouveau présent en championnat de Belgique cette saison mais qu’avec un seul pilote pour défendre ses couleurs.

Après les échecs de ses deux dernières années, Citroën Belux a choisi de concentrer ses efforts sur un seul et même pilote qui n’est autre que Kevin Demaerschalk. Le flandrien disposera d’une Citroën DS3 R5 en provenance de chez J-Motorsport et participera à un programme de cinq rallyes qui débutera ce weekend à Spa.

Baptiste photographie

« Nous avons cette fois les budgets nécessaires avant même de démarrer notre programme, ce qui n’était pas tout à fait le cas l’an dernier. Je peux donc aborder plus sereinement cette saison, » explique Kevin Demaerschalk.  » Avec Citroën Belux, nous avons décidé de disputer les cinq ‘grands’ rallyes belges : le Spa Rally, le Rallye de Wallonie, le Kenotek Ypres Rally, l’Omloop van Vlaanderen et le Rallye du Condroz . Ce ne sont pas les épreuves les plus faciles et les plus courtes mais ce sont de beaux rallyes, où la concurrence sera relevée. Je me réjouis d’être au départ du Spa Rally ce vendredi même si je manque clairement de roulage et d’expérience sur cette épreuve. L’essentiel sera de faire des kilomètres et de reprendre contact avec la DS 3 R5 de J-Motorsport. Un top 5 me satisferait pleinement. »

Hier, J-Motorsport avait organisé une séance de tests du côté de Sivry afin que Kevin Demaerschalk puisse reprendre en main la DS3 R5. Une monture qu’il n’a plus pilotée depuis le Rallye d’Ypres l’an dernier.

Photos: Baptiste photographie

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact