Lâché par Skoda Belgique, en début d’année, suite au désistement de l’un de ses partenaires, Achiel Boxoen s’est retrouvé sans volant à seulement quelques jours du début du BRC 2018. Logiquement absent lors des deux premières manches de la saison, le pilote flandrien fera son retour lors du TAC Rally, première épreuve qu’il avait disputée dans le cadre de son programme en 2017.

« Je me souviens surtout que l’asphalte peut être très glissant. Mais cela ne m’effraie pas, car j’ai une grande envie de me montrer, » déclare Achiel Boxoen.

Pour sa campagne 2018, il disposera d’une Ford Fiesta R5. Celle-ci sera engagée par le team JobFIXers Rally Team qui disposera donc d’une troisième Fiesta R5, en plus de celles de Philip et Pieter-Jan Michel Cracco. A son volant, le jeune pilote sera donc présent au prochain TAC Rally et devrait disputer le rester du Championnat de Belgique. Il pourrait, également, participer au Rally van Wervik et au Rallye van Staden.

Boxoen pilotera une Ford Fiesta R5 dès le TAC Rally

© Jordan Dozin Photography

« Philip Cracco, qui a été pendant des années un fidèle sponsor et un ami de mon père, nous a contactés directement après l’arrêt de mon précédent programme, » confie Achiel Boxoen. « A partir du TAC Rally, nous disputerons en principe toutes les manches du JobFIXers Belgian Rally Championship. Nous y ajouterons peut-être Wervik et Staden comme épreuves de préparation. C’est une chance remarquable de transformer en résultats l’écolage que j’ai reçu l’an dernier de Freddy Loix. »

Papa et mentor d’Achiel, Joost Boxoen ajoute : « C’est incroyable que deux appels téléphoniques, l’un à Philip Cracco et l’autre à Jean-Marc Valckenaere de Team Floral, ont suffi à boucler ce projet. C’est fantastique de constater que cette saison, plusieurs jeunes pilotes recevront la chance d’aligner une R5 en Championnat de Belgique des Rallyes. Nous sommes évidemment très reconnaissants envers Freddy Loix pour la formation qu’Achiel a reçue l’an dernier. En peu de temps, il a beaucoup appris, comme pilote bien sûr, mais aussi sur le fonctionnement général du monde du rallye. Il reçoit maintenant la chance de participer à l’intégralité du BRC dans un excellent contexte et sans trop de pression. »

 

Photos: Jordan Dozin Photography

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.